Débattre : forum du MLC

Forum officiel du parti MLC
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le CPE

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Êtes-vous pour ou contre le contrat première embauche
Pour
25%
 25% [ 4 ]
Contre
69%
 69% [ 11 ]
Ne sais pas
6%
 6% [ 1 ]
Total des votes : 16
 

AuteurMessage
Guillaume =
Membre V.I.P. du mois
Guillaume =

Nombre de messages : 425
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Le CPE   Jeu 9 Mar à 15:20

Etonnant qu'un sujet comme ca ne soit pas débattu ici albino

Donc: que pensez-vous du CPE ? Mr. Green Est-ce une solution pour réduire le taux de chômage chez les jeunes [le plus élevé en Europe] ou n'est-ce qu'une loi propice à "précariser" l'emploi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pedro la main froide
Langue pendue
Pedro la main froide

Nombre de messages : 482
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 25/08/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Jeu 9 Mar à 15:24

Tout dépend sous quel base on prend le CDD, en attendant le calcul se fait vite ; c'est une mesure bien hâtive qui créer de l'emploi à très très court terme

il serait temps d'offrir des garanties aux jeunes et d'arrêter de graisser la pate aux grands patrons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anime-switch.com
Robin des Bois
Langue pendue
Robin des Bois

Nombre de messages : 110
Localisation : La forêt de Sherwood
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Jeu 9 Mar à 18:25

Citation :
Donc: que pensez-vous du CPE ? Est-ce une solution pour réduire le taux de chômage chez les jeunes [le plus élevé en Europe] ou n'est-ce qu'une loi propice à "précariser" l'emploi ?
Les deux ne sont pas incompatibles, seulement le CPE précarise les nouveaux emplois créés. Alors faire du chiffre, c'est bien, mais ça ne résoud les problèmes que dans la forme. La question est : est-on prêt à précariser l'emploi pour faire baisser les chiffres du chômage ? Je pense qu'il y a là une simple divergence d'idéologie qui divise depuis longtemps la droite et la gauche. batman

Citation :
il serait temps d'offrir des garanties aux jeunes et d'arrêter de graisser la pate aux grands patrons
Les français votent massivement à droite aux élections législatives, et après ils s'étonnent que le gouvernement fasse passer des mesures de droite. batman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Robindesbois.com
Erpat
Langue pendue
Erpat

Nombre de messages : 204
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Jeu 9 Mar à 20:23

J'ai voté oui même si j'estime que cela ne fait qu'ajouter un statut de plus dans la jungle des contrats. Personellement, je trouve que ce genre de mesure libérale permet de rendre plus flexible le marché de l'emploi dans la mesure ou un dirigeant d'entreprise aura moins de réticence à embaucher si il sait qu'il pourra le licencier en cas de mauvais choix de personne.
Peut etre que cela induit une periode de 2 ans très précaire mais entre enchainer des cdd ou des pseudo stages rémunérés ou non, et enchaîner des periode de deux ans ou moins, je choisi le deuxième cas de figure, car quelque part l'embauche sera un peu facilité.
De toute façon il faudra bien faire un compromis entre le cdi ultraprotégé et les cdd interminables, en soit le CPE n'est qu'une petite mesure, j'ajouterai que si le chomage des jeunes en france est le plus fort d'Europe, je ne vois là qu'une explication: les européens n'ont aucun mal a rebondir en cas de licenciement et peuvent changer de metier facilement.
Pour finir, je ne vois pas trop les garanties que l'on peut offrir aux jeunes actuellement, car c'est toujours le "démerde-toi" qui prévaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohn-Bendit
Langue pendue
Cohn-Bendit

Nombre de messages : 374
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Jeu 9 Mar à 20:26

Citation :
J'ai voté oui même si j'estime que cela ne fait qu'ajouter un statut de plus dans la jungle des contrats.
C'est exact, il existe plus de 17 types différents de contrats en France, et bien que je n'approuve pas la proposition du Medef et de Sarkozy de créer un contrat unique, la question se pose : Ne faudrait-il pas penser à en réduire le nombre ?

Mais au fait, il serait peut-être intéressant de connaître la position du Parti sur un sujet aussi d'actualité que le CPE ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayrik
Bavard
Mayrik

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Lun 13 Mar à 19:28

Tout d’abord… le problème se limite t’il au CPE ? De toute évidence : Non. Peut-être est-il le dessein que la "cause" (la bonne) espère pour devenir conséquence, pour devenir conséquente. Dernier souffle sur un lit de braise qui n’attend qu’à devenir flamboiement. Catalyseur des mécontentements derrière une même revendication…

Citation :
De ténébreux amoncellements couvraient l’horizon. Une ombre étrange gagnant de proche en proche, s’étendait peu à peu sur les hommes, sur les choses, sur les idées ; ombre qui venait des colères et des systèmes. Tout ce qui avait été hâtivement étouffé remuait et fermentait. Parfois la conscience de l’honnête homme reprenait sa respiration tant il y avait de malaise dans cet air où les sophismes se mêlaient aux vérités. Les esprits tremblaient dans l’anxiété sociale comme les feuilles à l’approche d’un orage. La tension électrique était telle qu’à de certains instants le premier venu, un inconnu, éclairait. Puis l’obscurité crépusculaire retombait. Par intervalles, de profonds et sourds grondements pouvaient faire juger de la quantité de foudre qu’il y avait dans la nuée.

Victor Hugo

Ces mécontentements sont provoqués par de nombreuses causes, mais leurs visages présentent le même caractère. On peut, à juste titre, dire que le malaise provient d’un glissement insidieux, mais de plus en plus visible, de notre aspiration à l’idéal, à l’universalisme, aux "Droits de l’Homme"… vers un libéralisme économique dans lequel notre pouvoir se désagrège au profil de la "loi du marché". Cette analyse me semble juste, mais je vais aller un peu plus loin.

Nous manquons, me semble t’il, d’un idéal qui nous porte. Cet idéal, maintenant que nous sommes à l’heure de la mondialisation, devrait être de rendre tout le monde heureux. En effet, chacun d’entre nous aspire au bonheur, et comme le dit Victor Hugo : "Le bonheur veut tout le monde heureux". Postulat facile à énoncer. Mais postulat que nous n’avons pas la possibilité de mettre en œuvre. Pourquoi ? On peut se poser la question… nous avons des outils de production très efficaces… des méthodes performantes… des connaissances scientifiques très poussées… alors pourquoi n’arriverions nous pas à mettre en œuvre ce projet ? J’entends souvent, ça et là, que nous n’avons pas de projet d’avenir. Mais bien sûr que si... je viens de l’exposer : rendre tout le monde heureux. Idéal derrière lequel serait obligé de se ranger tous les dirigeants… y compris les pires despotes. Certains voudraient nous faire croire qu’il s’agit d’une utopie… moi je pense qu’il s’agit d’une nécessité.

Pour cela, les jeunes sont une grande chance pour notre société. Certes, ils sont complices, consommateur dans notre société consumériste, mais peut-être pas moins que moi, toi, nous, qui en avons pourtant conscience. Nous ne sommes plus acteurs dans notre société, tout au plus figurants, parfois spectateur, la plupart du temps carburant. La jeunesse est une chance car elle ne subit pas les entraves qui handicapent la plupart des adultes. Je pense notamment aux crédits à payer, à la nécessité de faire vivre sa famille, d’élever ses enfants… Les jeunes sont suffisamment libres pour s’insurger. Cela peut leurs permettre de prendre le devant de la scène sans attendre qu’on leurs donne le rôle. Certes, ils ne savent pas forcément pourquoi, mais ils ont le sentiment d’agir pour la bonne cause… et c’est juste. Les méthodes sont souvent maladroites, et l’issue est incertaine… mais l’enjeu n’en vaut-il pas la peine ? Cela, les jeunes ne l’analysent probablement pas de façon imparable (qui en est capable ?), mais ils le sentent.

Les jeunes bougent, et s’ils sont appuyés, ils ne lâcheront pas l’affaire. Mais cela ne peut suffire. Ils ne pourront aboutir qu’à une demi solution si nous ne rejoignons pas le mouvement. Je pense que les choses ont été trop loin pour que nous nous contentions d’un retrait du CPE. Arrêter le mouvement après cette concession serait une demi victoire… une demi défaite donc. Une dissolution de l’assemblée serait un danger à retardement, un pis-aller. Je pense donc que le gouvernement et le Président de la République doivent démissionner. Mieux, nous devrions les licencier… nous réaffirmerions ainsi le caractère démocratique de la France, et donnerions peut-être une impulsion qui pourrait franchir les océans. Ce licenciement de nos dirigeants, est totalement légitime. Chirac nous a trahi (Cf. discours d’investiture 2002), Villepin a explosé le compteur (100 jours largement écoulés) et Sarkozy ne respecte pas nos idéaux républicains en nous divisant sournoisement à travers le racisme notamment.

Après cela… l’inconnu ? Non. Il est de notre responsabilité de préparer l’avenir. Après la mise à la porte des incapables censés nous représenter, le président de l’Assemblée pourrait prendre l’intérim en attendant de nouvelles élections. Nous pourrions même peut-être en profiter pour changer de Constitution. Bien sûr, on ne peut pas espérer que l’économie se porte bien pendant cette période que j’appelle de tous mes vœux. Mais de toute façon, il ne faut pas espérer sortir d’un système que nous condamnons sans y perdre des plumes. Quel avenir ensuite ? Je n’ai pas d’idée précise sur ce sujet, mais il me semble que beaucoup de personnes se sont posés la question… je pense notamment aux alter mondialistes à qui la paroles serait enfin donné et qui pourraient nous suggérer des moyens de faire, non pas du commerce économique, mais du commerce utile. Beaucoup de pays, je pense à l’hémisphère sud, seraient heureux de participer au projet énoncé.

Voilà, je reconnais que je vais peut-être un peut loin, mais je crois qu’il est nécessaire de ne plus avoir peur de nos rêve et d’être audacieux… d’être fier par anticipation de participer à ce grand progrès du genre humain. Nous avons notre avenir entre nos mains… saurons-nous le saisir ? Faisons vivre nos rêves. Demain se joue aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayrik
Bavard
Mayrik

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Mer 15 Mar à 12:03

Voilà des années que je n'ai pas posés les pieds à Paris...
Mais demain, et au moins jusqu'à samedi, j'y serai.

J'espère plus qu'un retrait du CPE...
C'est la démission de Chirac et de son gouvernement que je veux.

Montrons-leur qu'on ne méprise pas impunément la démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume =
Membre V.I.P. du mois
Guillaume =

Nombre de messages : 425
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Mer 15 Mar à 13:17

Euh, pourquoi Chirac devrait-il démissioner ?
Puis en quoi la démocratie a-t-elle été bafouée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pedro la main froide
Langue pendue
Pedro la main froide

Nombre de messages : 482
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 25/08/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Mer 15 Mar à 13:29

nos droits sont baffoués on n'a même plus le droit de bloquer la Sorbonne en jouant de la guitare et en fumant du hakik

tu as raison mayrik c'est une honte ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anime-switch.com
Mayrik
Bavard
Mayrik

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Mer 15 Mar à 14:43

Tout d'abord, quelques notions essentielles à rappeller...
Citation :
Constitution de la 5ème république

Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l'homme et aux principes de la souveraineté nationale

La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale.

Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

Les partis et groupements politiques concourent à l'expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie.

Démocratie du grec dêmos, peuple, et kratein, commander.

A propos de démocratie... quelques chiffres qui en disent long

Citation :
Référendum sous la Ve République
Pourcentage donné par rapport au nombre d'inscrits

Constitution de la Ve République (28/9/1958)
66 Oui
14 Non
Autodétermination en Algérie (8/1/1961)
54 Oui
18 Non
Accords d'Evian (8/4/1962)
65 Oui
7 Non
Loi constitutionnelle du 6/11/1962 (28/10/1962)
48 Oui
29 Non
Projet de loi constitutionnelle (27/4/1969)
40 Non
36 Oui
Elargissement de la CEE (23/4/1972)
36 Oui
17 Non
Statut de la Nlle-Calédonie (6/11/1988)
26 Oui
7 Non
Traité de Maastricht (20/9/1992)
34 Oui
33 Non
Quinquennat (24/9/2000)
19 Oui
7 Non
Constitution européenne (29/5/2005)
37 Non
31 Oui

Durant la Ve République, seul le Projet de loi constitutionnelle, avant le TCE, avait essuyé un refus... De Gaulle avait démissionné. Chirac aurait couru moins de risques en continuant à proposer des référendum bidons (Cf Quinquennat), et en ne s'engageant pas sur un référendum qui aurait naturellement dû, après son refus, aboutir à sa démission.


Chirac représente t'il les français ?
Citation :
Présidentielles - 1er tour
Pourcentage donné par rapport au nombre d'inscrits

PRESIDENTIELLES 1965 - 1er tour (5/12/1965)
37 De Gaulle
27 Mitterrand

PRESIDENTIELLES 1969 - 1er tour (1/6/1969)
34 Pompidou
18 Poher

PRESIDENTIELLES 1974 - 1er tour (5/5/1974)
36 Mitterrand
27 Giscard d'Estaing

PRESIDENTIELLES 1981 - 1er tour (26/4/1981)
22 Giscard d'Estaing
21 Mitterrand

PRESIDENTIELLES 1988 - 1er tour (24/4/1988)
27 Mitterrand
16 Chirac

PRESIDENTIELLES 1995 – 1er tour (23/4/1995)
18 Jospin
16 Chirac

PRESIDENTIELLES 2002 – 1er tour (21/4/2002)
14 Chirac
12 Lepen
A vous de juger...

Citation :
Présidentielles - 2ème tour
Pourcentage donné par rapport au nombre d'inscrits

PRESIDENTIELLES 1965 – 2ème tour (19/12/1965)
45 De Gaulle
37 Mitterrand

PRESIDENTIELLES 1969 – 2ème tour (15/5/1969)
38 Pompidou
27 Poher

PRESIDENTIELLES 1974 – 2ème tour (19/5/1974)
38 Giscard d'Estaing
27 Mitterrand

PRESIDENTIELLES 1981 – 2ème tour (10/5/1981)
44 Mitterrand
40 Giscard d'Estaing

PRESIDENTIELLES 1988 – 2ème tour (8/5/1988)
44 Mitterrand
38 Chirac

PRESIDENTIELLES 1995 – 2ème tour (7/5/1995)
40 Chirac
36 Jospin

PRESIDENTIELLES 2002 – 2ème tour (5/5/2002)
62 Chirac
13 Lepen

Ce résultat n'est pas anodin, et il me semble que Chirac avait bien compris le message.

Citation :
Extraits du discours de Chirac lors de son investiture en 2002

"… Ce mandat, je l'aborde animé par l'esprit de service, avec le souci de faire vivre la République, une République enracinée dans nos coeurs, une République attentive à tous, ouverte, humaine, tolérante […] En faisant échec à la tentation de l'extrémisme, les Français viennent de réaffirmer avec force l'attachement qu'ils portent à leurs institutions démocratiques, aux libertés publiques… à notre vocation universelle […] La nation française… reconnaît la diversité, s'enrichit des différences, revendique son pluralisme... elle a toujours su privilégier ce qui unit sur ce qui sépare […] Fidèle à l'idéal humaniste qui guide le peuple français depuis la proclamation des droits de l'homme et du citoyen, je veillerai à ce que les principes de liberté, d'égalité et de fraternité inspirent constamment l'action de son gouvernement […] Cela signifie pour moi… Une solidarité qui fasse reculer la précarité et qui redonne l'espoir à ceux qui l'ont perdu. Une solidarité soucieuse de la sauvegarde d'une protection sociale dont je suis le garant, pour la santé, pour la famille, pour les retraites […] L'unité de la République s'impose à moi comme une exigence primordiale… Elle est une et indivisible. En tout point du territoire national, chaque Français a les mêmes droits fondamentaux et les mêmes devoirs, chaque Français participe d'un même peuple, chaque Français détient une parcelle de la souveraineté nationale. Le Président de la République est le gardien de cette unité. Elle doit être respectée dans ses règles comme dans ses symboles pour lesquels tant de nos compatriotes ont perdu la vie..."

Les mots sont beaux... Mais comparez-les donc avec les faits.


Et pour finir, un petit quiz
Qui a dit : "Donnez-moi 100 jours et je rétablirai la confiance"...
... il y a de ça à peu près 250 jours.


Le respect de la parole donnée est essentielle en démocratie.

Licencions Chirac et son gouvernement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume =
Membre V.I.P. du mois
Guillaume =

Nombre de messages : 425
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Mer 15 Mar à 14:50

Mayrik a écrit:
Tout d'abord, quelques notions essentielles à rappeller...
Citation :
Constitution de la 5ème république

Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l'homme et aux principes de la souveraineté nationale

La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale.

Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

Les partis et groupements politiques concourent à l'expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie.

Démocratie du grec dêmos, peuple, et kratein, commander.

Ok ouais, mais se soumettre à une minorité, c'est de la démocratie ?

Citation :

A propos de démocratie... quelques chiffres qui en disent long

Citation :
Référendum sous la Ve République
Pourcentage donné par rapport au nombre d'inscrits

Constitution de la Ve République (28/9/1958)
66 Oui
14 Non
Autodétermination en Algérie (8/1/1961)
54 Oui
18 Non
Accords d'Evian (8/4/1962)
65 Oui
7 Non
Loi constitutionnelle du 6/11/1962 (28/10/1962)
48 Oui
29 Non
Projet de loi constitutionnelle (27/4/1969)
40 Non
36 Oui
Elargissement de la CEE (23/4/1972)
36 Oui
17 Non
Statut de la Nlle-Calédonie (6/11/1988)
26 Oui
7 Non
Traité de Maastricht (20/9/1992)
34 Oui
33 Non

Quinquennat (24/9/2000)
19 Oui
7 Non
Constitution européenne (29/5/2005)
37 Non
31 Oui

Durant la Ve République, seul le Projet de loi constitutionnelle, avant le TCE, avait essuyé un refus... De Gaulle avait démissionné. Chirac aurait couru moins de risques en continuant à proposer des référendum bidons (Cf Quinquennat), et en ne s'engageant pas sur un référendum qui aurait naturellement dû, après son refus, aboutir à sa démission.

Sauf que De Gaulle avait clairement annoncé qu'il mettait en jeu son poste selon le résultat du référendum. Chirac n'a jamais dit cela.
Donc peut-être que la méthode Chirac est contraire à la pratique, mais elle ne l'est pas à la Constitution.

Citation :

Chirac représente t'il les français ?
Citation :
Présidentielles - 1er tour
Pourcentage donné par rapport au nombre d'inscrits

PRESIDENTIELLES 1965 - 1er tour (5/12/1965)
37 De Gaulle
27 Mitterrand

PRESIDENTIELLES 1969 - 1er tour (1/6/1969)
34 Pompidou
18 Poher

PRESIDENTIELLES 1974 - 1er tour (5/5/1974)
36 Mitterrand
27 Giscard d'Estaing

PRESIDENTIELLES 1981 - 1er tour (26/4/1981)
22 Giscard d'Estaing
21 Mitterrand

PRESIDENTIELLES 1988 - 1er tour (24/4/1988)
27 Mitterrand
16 Chirac

PRESIDENTIELLES 1995 – 1er tour (23/4/1995)
18 Jospin
16 Chirac

PRESIDENTIELLES 2002 – 1er tour (21/4/2002)
14 Chirac
12 Lepen
A vous de juger...

Citation :
Présidentielles - 2ème tour
Pourcentage donné par rapport au nombre d'inscrits

PRESIDENTIELLES 1965 – 2ème tour (19/12/1965)
45 De Gaulle
37 Mitterrand

PRESIDENTIELLES 1969 – 2ème tour (15/5/1969)
38 Pompidou
27 Poher

PRESIDENTIELLES 1974 – 2ème tour (19/5/1974)
38 Giscard d'Estaing
27 Mitterrand

PRESIDENTIELLES 1981 – 2ème tour (10/5/1981)
44 Mitterrand
40 Giscard d'Estaing

PRESIDENTIELLES 1988 – 2ème tour (8/5/1988)
44 Mitterrand
38 Chirac

PRESIDENTIELLES 1995 – 2ème tour (7/5/1995)
40 Chirac
36 Jospin

PRESIDENTIELLES 2002 – 2ème tour (5/5/2002)
62 Chirac
13 Lepen
Ce résultat n'est pas anodin, et il me semble que Chirac avait bien compris le message.


Mais c'est un peu ridicule ca. Si Chirac est président, c'est que la majorité des français ont voté pour lui Rolling Eyes

Citation :

Le respect de la parole donnée est essentielle en démocratie.

Licencions Chirac et son gouvernement...


Le respect de la parole, ce n'est pas bloquer les facs Very Happy Ce n'est pas prendre en otage les étudiants...
Et je te rassure, le contrat de Chirac expire en 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pedro la main froide
Langue pendue
Pedro la main froide

Nombre de messages : 482
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 25/08/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Mer 15 Mar à 14:57

Chirac a un CDD non renouvelable
---> les manifs n'ont rien à voir avec lui

c'est un pretexte pour fumer du hakik dans la rue hein ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anime-switch.com
Mayrik
Bavard
Mayrik

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Mer 15 Mar à 16:21

Citation :
Cartman
Chirac a un CDD non renouvelable
---> les manifs n'ont rien à voir avec lui
Tu devrais relire le premier de mes posts sur ce topic... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayrik
Bavard
Mayrik

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Mer 15 Mar à 16:26

Citation :
Stan
Le respect de la parole, ce n'est pas bloquer les facs Ce n'est pas prendre en otage les étudiants...
Ai-je dit qu'il fallait bloquer les facs... prendre les étudiants en otage ?

Concernant les résultats aux scrutins des premiers et deuxièmes tours, je pense que les chiffres sont suffisamment éloquents... tu ne crois pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume =
Membre V.I.P. du mois
Guillaume =

Nombre de messages : 425
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Mer 15 Mar à 16:38

Mayrik a écrit:
Citation :
Stan
Le respect de la parole, ce n'est pas bloquer les facs Ce n'est pas prendre en otage les étudiants...
Ai-je dit qu'il fallait bloquer les facs... prendre les étudiants en otage ?

Tu parles de respect de la parole pour les "anti-CPE". Je te rétorque que les méthodes actuelles de ces personnes là ne sont pas en accord avec ce qu'elles réclament, c'est-à-dire du respect et de l'écoute.

Citation :
Concernant les résultats aux scrutins des premiers et deuxièmes tours, je pense que les chiffres sont suffisamment éloquents... tu ne crois pas ?

Ben apparement non, mais je ne doutes pas que tu prendras plaisir à me l'expliquer What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayrik
Bavard
Mayrik

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Mer 15 Mar à 17:22

Citation :
Stan
Tu parles de respect de la parole pour les "anti-CPE".
T'es parti où ? Je te parle du non respect de la parole donné par nos dirigeants, et tu me parles de la parole pour les "anti-CPE". Shocked

Etant donné que tu arrives à lire des choses que je n'écris pas (2 posts successifs), il me semble fastidieux et inutile de t'expliquer une évidence que tu ne comprendras évidemment pas.

Lire un texte ne sert à rien si tu n'en comprend pas le sens. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume =
Membre V.I.P. du mois
Guillaume =

Nombre de messages : 425
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Mer 15 Mar à 17:30

Tu parles d'irrespect de la démocratie dans le débat sur le CPE. Tu nous met ca

Mayrik a écrit:

Le respect de la parole donnée est essentielle en démocratie.

Licencions Chirac et son gouvernement...

J'en conclu que tu considères que le gouvernement ne respecte pas la parole des manifestants.

Mais c'est vrai qu'avec des posts bourrés de citations et de propos vagues, il est difficile de comprendre le sens Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayrik
Bavard
Mayrik

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Mer 15 Mar à 19:28

Citation :
Stan
J'en conclu que tu considères que le gouvernement ne respecte pas la parole des manifestants.
Quand tu donnes ta parole à quelqu'un, tu lui promets quelque chose. Si tu ne tiens pas cette promesse, tu ne respectes pas la parole donnée... tu ne tiens pas ta parole.

Si tu préfères, pour faire simple, Chirac n'a pas tenu ses engagements...

Sarkozy et Villepin non plus (ils non pas respecté la parole donnée). (Cf. privatisation de GDF).

J'espère que c'est clair maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pedro la main froide
Langue pendue
Pedro la main froide

Nombre de messages : 482
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 25/08/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Jeu 16 Mar à 16:33

Mais tu vas beaucoup trop vite en besogne

Ramener les manifs anti-CPE au desistement de Chirac ne fait que confirmer ce que beaucoup pensent ; que ces manifs ne sont qu'un pretexte

aujourd'hui en politique ce qui est à la mode c'est d'être opposant
parfois j'ai honte d'être français . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anime-switch.com
Cohn-Bendit
Langue pendue
Cohn-Bendit

Nombre de messages : 374
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Jeu 16 Mar à 20:36

Ce qui me semble évident, c'est que le CPE ne respecte ni la législation communautaire, ni le code du travail en France, qui disent explicitement que toute rupture de contrat doit s'accompagner d'un motif explicite. Or, au bout d'un an et demi ou deux ans, on en est plus à l'essai, faut arrêter de déconner.

D'autre part, il semble peu probable que le CPE créera de l'emploi de manière significative (ou non) : on ne résoud pas le chômage des jeunes avec un nouveau contrat, il me semble qu'il aurait fallu des réformes un peu plus en profondeur, notamment au niveau de l'éducation, de la formation, et au niveau des organismes de recherche à l'emploi.
Ce que nous propose le CPE (une période d'essai de deux ans dont la rupture ne nécessite aucune justification), les jeunes l'ont déjà aujourd'hui : il existe déjà des contrats pour les jeunes avec six mois d'essais renouvelables une fois. Alors faut pas déconner, le CPE, c'est qu'un contrat de plus qui ne servira à rien en matière d'emploi et qui mettra les "jeunes" dans une longue période d'incertitude (pendant deux ans quoi) durant laquelle ils ne sauront pas forcément s'ils seront, le lendemain, la semaine ou le mois prochain, encore embauchés. J'entend beaucoup de gens me dire "Oui, mais faut essayer". C'est marrant parce que ceux qui me disent ça sont toujours d'un niveau social qui les met à l'abri d'un contrat précaire (que ce soit le CPE ou un autre).

Je suis d'accord avec les partisans du CPE qui me disent qu'un patron n'embauche pas pour après se demander comment il va faire pour licencier ; mais il n'empêche que c'est une porte ouverte pour toutes sortes d'abus : le patron, c'est quelqu'un de pragmatique qui recherche le profit, alors, si son intérêt, c'est de licencier, je vois pas pourquoi il s'en priverait ; d'autant plus qu'on sait très bien que ce sont toujours les mêmes catégories socio-profesionnelles qui vont être embauchées au CPE ; c'est toujours les mêmes qui prennent des risques, qui se font baiser. D'autre part, le princpie du contrat de travail, c'est que les deux acteurs prennent des risques : l'employeur et l'employé. Or, avec le CPE, seul l'employé prend vraiment des risques.
Je suis d'accord que notre code du travail est très rigide. Mais on est passé à l'autre extrême avec les nouveaux contrats.

Au sujet de la démission de Chirac, faut arrêter de faire chier avec ça : franchement, vous vous attendiez à quoi après l'écrasante victoire de l'UMP en 2002 ? La France vote à droite, alors elle a droit à des mesures de droite, c'est pas plus compliqué que cela. J'attend de voir le jour où les Français comprendront pour qui et pour quoi ils votent quand ils glissent leurs bulletins de vote (quel que soit le bulletin de vote d'ailleurs). Que les Français aillent voter à gauche ! le programme de Chirac, il était très clair, on savait très bien qu'il voulait réformer les 35 heures, la sécu, les retraites, réduire les impôts. Franchement, je sais pas qui la politique sociale actuelle étonne. Les emplois cleenex, c'est un projet commun de la droite et du Medef.

Enfin, pour nuancer encore un peu mon message rambo ça m'étonne pas que le gouvernement aie pas envie d'écouter les gars qui font la grève anti-CPE et qui vont dans les manifs : quand on les entend causer contre le CPE, on a l'impression qu'ils savent pas fde quoi ils causent (pas tous, mais c'est une impression qui ressort souvent) ; rien que ce matin, une meuf a appelé à la radio pour argumenter contre le CPE : et ben une fois qu'elle a utilisé le mot "précarité", elle savait plus quoi dire, et s'est mise à bredouiller. Ca donnait l'impression qu'elle recrachait juste les mots qu'elle avait entendu de ses connaissances d'Attac, et qu'en fait elle savait pas ce qu'elle disait. Ce n'est peut-être pas le cas, mais c'est l'impression qui en est resortit. Alors rajoutez à cela la violence de certains manifestants (hier soir dans le quartier latin, c'était assez chaud).
J'ai l'impression que le CPE est surtout un prétexte pour une jeunesse qui connait un malaise plus profond.


Au fait, pourrions-nous savoir la position du MLC sur ce sujet d'actualité ? Que prévoyez-vous pour luter contre le chômage des jeunes (concrètement) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume =
Membre V.I.P. du mois
Guillaume =

Nombre de messages : 425
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Jeu 16 Mar à 21:41

En allant à Assas cette aprem je suis tombé en plein dans la manif....Des p'tits jeunes de 15 ans remplis d'autocollants FO, le drapeau de la CNT en tête de cortège...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Jeu 16 Mar à 22:20

Effectivement, des petits rebels qui ne savent même pas ce qu'est le CPE ni quelles en sont les raison ou les conséquences... Ils veulent juste sécher les cours et leurs devoir tout en s'amusant en manifestant, mais pour beaucoup ils n'y connaissent rien... ça gache la lutte de ceux qui luttent en connaissance du sujet... Je trouve tout cela un peu ridicule au final vu ce que ça donne, s'ils veulent s'attaquer à quelqu'un, qu'ils s'attaquent à Matignon, à l'Elysée, ou à l'Assemblée Nationale ou au Sénat, mais pas à ceux qui veulent étudier tranquillement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohn-Bendit
Langue pendue
Cohn-Bendit

Nombre de messages : 374
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Jeu 16 Mar à 23:16

Je doute que les CRS les laissent s'attaquer à Matignon ou à l'Elysée : le cortège de manifestants est supposé suivre un itinairaire, un parcours, et des renforts sont prévus en cas de détournement.
Tu dis qu'ils ne devraient pas s'attaquer aux étudiants qui veulent aller en cours, mais la grève est un outil pour bloquer la vie civile : les grèves dans le métro par exemple : Chirac prend pas le métro, et Villepin et ses ministres non plus, mais le but, c'est de faire chier tout le monde en bloquant la vie civile. C'est bien pour ça que les étudiants bloquent les facs (et sont donc obligés de faire chier ceux qui veulent suivre les cours).

Au fait, pourrions-nous savoir la position du MLC sur ce sujet d'actualité ? Que prévoyez-vous pour luter contre le chômage des jeunes (concrètement) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume =
Membre V.I.P. du mois
Guillaume =

Nombre de messages : 425
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Jeu 16 Mar à 23:25

Bloquer les facs ne sert à rien...Ha si, à se voir retourner contre soi ceux qui étaient plutôt neutre [ou même les anti-CPE] souhaitant bosser et ne pas faire mai68 Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Le CPE   Jeu 16 Mar à 23:30

Tout à fait...et puis en Mai 68, CRS ou pas c'était le bordel, donc je ne pense pas que quand on a un réel but les CRS peuvent vraiment empecher des dizaines de millers de parisiens...voire plus. Donc visez les vrais lieux responsables...parce que là c'est se tirer une balle dans le pied en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le CPE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le CPE
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Débattre : forum du MLC :: DEBATTRE :: QUESTIONS D'ACTUALITE-
Sauter vers: