Débattre : forum du MLC

Forum officiel du parti MLC
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mayrik
Bavard
Mayrik

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Dim 23 Avr à 9:41

Les pleins pouvoir
Il est Président de l'UMP, Ministre de l'intérieur, Président du conseil général des hauts-de-seine, Député de la circonscription de Puteaux-Neuilly, Conseiller municipal de Neuilly-sur-Seine, Président de l'EPAD… Je veux bien croire qu’il soit dynamique, mais à ce point, c’est surhumain. Ce cumul, il me semble important de le souligner, lui confère des pouvoirs qui s’apparentent à celui d’un régime totalitaire. En effet, "en tant que ministre de l'intérieur, il peut avoir connaissance d'affaires mettant en cause le parti politique qu'il dirige, l'UMP, et peut exercer une autorité sur le département dont il est le président. Ainsi, dans l'hypothèse où un juge voudrait perquisitionner les bâtiments du Conseil général des Hauts de Seine, dirigé par Nicolas Sarkozy, c'est M. Sarkozy, ministre de l'intérieur qui aurait autorité pour éventuellement refuser au juge en charge de l'instruction la remise des pièces à convictions saisies par la police". Une question que je me pose : s’il était élu Président de la République, cumulerait-il ce mandat avec les autres ? Je pense que nous pouvons avoir de légitimes inquiétudes concernant ce point, surtout venant d’une personne qui souhaite faire émerger la "réalité du leadership présidentiel".

Lois liberticides
Sous couvert de "menaces terroriste d'une très haute intensité" (ça me rappelle Bush et les ADM en Irak), Sarkozy fait passer de plus en plus de lois liberticides. Ce qui lui valu d’ailleurs le prix Orwell pour l'ensemble de son œuvre (En 2001, c’est Charles Pasqua, alors Président, lui aussi, du Conseil Général des Hauts-de-Seine, qui avait remporté le titre pour avoir approuvé sans concertation préalable, un plan de déploiement de caméras de vidéosurveillance dans les 87 collèges et lycées du département). Je ne vais pas dresser une liste exhaustive de ces lois, mais je vais tout de même en rappeler quelques-unes. Tout d’abord, Sarkozy souhaite installer des caméras "dans le métro, les aéroports, les gares", à Paris comme en province, "autoriser les lieux de culte et les grands magasins à la développer sur leurs trottoirs", et également donner la possibilité aux préfets de l'imposer "dans les lieux sensibles" (Souriez, vous êtes filmés !). De plus, en cas d'interpellations sur des dossiers terroristes, il propose de porter la garde à vue de quatre à six jours. "Autres mesures : un renforcement des contrôles sur les liaisons téléphoniques, sur Internet et sur les déplacements à l'étranger. Les opérateurs de téléphonie mobile auraient l'obligation de conserver pendant un an les données de connexion des téléphones portables. Idem pour les connexions Internet". "Les déplacements internationaux seront soumis à un contrôle plus strict. Les personnes se rendant dans les pays sensibles (Pakistan, Afghanistan, Irak, etc.) feront l’objet d’une surveillance accrue. Les compagnies ferroviaires, aériennes et maritimes seront tenues de pouvoir fournir aux policiers les données personnelles des voyageurs : leurs nom, prénom, adresse, téléphone, date de naissance et profession".

Enfance cloturée !
Comment justifie t’il tout ça : "L'exigence, c'est d'adapter en permanence nos dispositifs à l'évolution de la menace" et "d'être en permanence en anticipation". Ne vous faites pas d’illusion… lorsqu’il parle d’anticipation, il voit large. En effet, à travers le plan de prévention de la délinquance, il souhaite détecter, dès l’âge de 3 ans, les "troubles comportementaux" de l’enfant. Ainsi, les intégristes de 5 ans ne pourront plus diffuser leurs messages subversifs (sic). Concernant les collégiens, les élus de la majorité du Conseil général des Hauts-de-Seine ont adopté le protocole présenté par Nicolas Sarkozy, permettant l'installation "à demeure" d'un policier dans 12 collèges à partir du 1er mars. Si l’on ajoute à ça la volonté de Sarkozy de libéraliser le système éducatif, on a une bonne vue d’ensemble de la société qu’il veut nous proposer (de grès ou de force).

Liberté d'expression ?
Concernant la liberté d’expression, il a dit des mots très justes au moment de l’affaire des caricature de Mahomet : "Je préfère l'excès de caricature à l'excès de censure". On s’en est bien rendu compte, notamment lorsqu’il menaça Henri Emmanuelli en lui criant : "Fais gaffe à toi, fais gaffe, fais bien attention à toi !", ou encore lorsqu’il promit de nettoyer la cité des 4000 au "Karcher" (Michel Habig, maire UMP, préfère quand à lui le lance-flamme), ou encore, répondant à une habitante de la cité qui aurait employé la première ce vocable, qu’il allait la "débarrasser" de la "racaille". Cependant, lui qui dit préférer l'excès de caricature à l'excès de censure ne s’est pas gêné pour poursuivre en justice le groupe "Sniper" ou "la Rumeur" (Le député UMP Grosdidier semble depuis avoir pris le relais, avec zèle)… Son amour pour la liberté d’expression ne l’a pas non plus empêché de convoquer Vincent Barbare (président-directeur-général des Éditions First) au ministère de l'Interieur où il le menaça de "foudres judiciaires et variées" s’il publiait le livre de Valérie Domain sur sa femme. En 2005, il contraint Act Up, par personnes interposées, à retirer les affiches l’assimilant à Le Pen. Pourtant, ce fut lui qui dit, lors d'un trajet à Aurillac, devant des journalistes : "Je ne vise pas l'électorat du FN, je l'ai déjà".

Les médias aux ordres
Au niveau des médis le constat n’est pas rassurant non plus. Jean-Pierre Elkabbach (ministre (...) ) au sujet du recrutement d’un journaliste politique chargé de suivre l'UMP. Interrogé sur cette affaire, le ministre a répondu : "bien sûr. (…) J'ai été ministre de la Communication. Je suis ça de près, ça fait partie du travail politique. (…) Si vous saviez. Il n'y a pas qu'Elkabbach qui fait cela…". (Inquiétant). Du coup, certains médias en viennent à pratiquer l’autocensure. Dans un article, Paris-Match ôte une phrase que Yannick Noah a probablement dite : « Si Sarkozy passe, je me casse ! ». La Sacem censure "Tous les tiz enfants", une chanson du groupe formé par Polémix parodiant Sarkozy… et il ne s’agit là que de ce dont nous sommes au courant. Son mépris envers la liberté d’expression est similaire à celui qu’il a envers la Démocratie.

Séparation de pouvoirs ?
Ensuite, je vais aborder un point qui n’est pas le moins important : la séparation des pouvoirs. En 2003, Sarkozy fit un meeting politique à l´Ecole Nationale de la Magistrature pour les convaincre de la légitimité de sa politique. Suspect… ne trouvez-vous pas ? Toujours en 2003, il demanda à faire ouvrir, dans la précipitation, en outrepassant à nouveau ses prérogatives, une salle d'audience dans l´aéroport de Roissy pour le contentieux des étrangers. En 2005, Sarkozy abusa à nouveau de ses fonctions en affirmant, devant des officiers de gendarmerie, que le juge ayant prononcé la libération conditionnelle de Monsieur Gateau, devait "payer" son erreur. Depuis plusieurs années, le gouvernement s´attaque à des principes fondamentaux de notre système judicaire, notamment avec la loi Perben II qui s’inspire des projets de Sarkozy. Vous ne savez pas ce qu’est la loi Perben II ? Jetez donc un coup d’œil sur les liens suivant : Politis, L'Express, Passant Ordinaire… vous comprenez maintenant pourquoi le syndicat de la magistrature dénonce Sarkozy de rêver d´une justice divine. Toujours pas convaincu ? Regardez donc un exemple de ce que permet la loi Perben II. Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas ! (tous les liens ont été supprimés sur demande de l'administrateur, mais les noms sources restent, faites vos recherches vous même vous le pouvez donc Smile )

Sarko le démago
On qualifie souvent le discours de Sarkozy de populiste… mais démagogique serait plus approprié. Ceci est mis en évidence, par exemple, quand il entretien le flou sur la contribution des "mafias" après les émeutes de novembre, alors que les RG rapportent qu’il s’agit d’une d’une "forme d’insurrection non organisée (…) sans caïds ni intégristes". Quand les RG identifie les causes des émeutes comme étant née d'un "sentiment d’injustice" et d'un "manque criant d’intégration", Sarkozy, lui, s’en prend aux "bonnes consciences", en estimant que "le peuple" a quitté une gauche qui "ne le comprend pas" et "ne parle pas" comme lui… Notre ministre de l’intérieur ne trouve rien de mieux, pour se disculper du contraste entre son analyse et celle des RG, que de dire que le rapport des RG : "c’est moi qui l’ai commandé et c’est moi qui l’ai eu dans son intégralité"… Décidemment, il nous prend réellement pour des billes !



Après tout cela, laissez moi penser que ses projets de "discrimination positive" (qui ont fait la preuve de leur inefficacité aux Etats-Unis), sa volonté de dénoncer "les effets pervers de l’actuel ISF" (dixit Sarkozy), ou encore sa décision de permettre "à ceux qui veulent travailler plus de gagner plus", sont la porte ouverte à un nombre grandissant d’injustices.



Vous n'êtes toujours pas convaincu du caractère fasciste de Sarkozy ?

Quel est le point commun entre les personnes suivantes,
toute membres d'un parti dont il est président (l'UMP)...

-Alain Madelin (Démocrate Libérale ; Député UMP)
-Gérard Longuet (Sénateur de la Meuse ; Membre de l'UMP)
-Patrick Devedjian (Conseiller politique de Nicolas Sarkozy ; Député UMP)
-Hervé Novelli (Député UMP)
-Claude Goasgen (ami de Sarkozy ; Député UMP)
-Jean-Jacques Guillet (Député UMP)

Tous anciens militants d'Occident, un groupuscule fasciste.

Les personnes suivante en étaient également membres :

-Pierre Sidos (Fils d'un partisan du régime de Vichy)
-William Abitbol (Eurodéputé ; Souverainiste Pasqua–De Villiers)
-Dominique Chaboche (vice-présidents Front National)
-Pierre Pasqua (fils de Charles)
-Jacques Bompard (Ancien FN ; Aujourd’hui MPF)
-François Duprat (Front National)



Qu’on se le dise : l’UMP ne risque pas l’infiltration de l’extrême droite… puisqu’il s’agit d’un partis d’extrême droite… Ces assassins de l’humanisme en col cravate, usant de savants sophismes, pensent être hors de tout soupçon… mais comme dirait l’autre, on peut tromper une fois mille personnes...



Le mois de mars ne montra que les prémisses du combat que nous avons à mener.



Joli mois de mai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Dim 23 Avr à 11:45

Tu es un peu paranoïaque Mayrik, car Sarkozy n'est pas le seul Homme politique a opéré toutes les critiques dont tu l'affubles.

Tu me parles d'entrevae à la séparation des pouvoirs, alors que même la constitution de 1958 prévoit que la séparation des pouvoirs peut être entravée (immixion du législatif dans l'éxécutif, et vice versa, et bien d'autres moyens!).

Tu me parles de liberticide, moi je te dis que la constitution, les lois, les autorités, tout ce qui nous gouverne et est là pour faire respecter l'ordre est liberticide, et ce n'est pas Sarkozy qui innove.

Tu me parles de pleins pouvoirs, mais Marik, tous les Hommes politiques font des cumuls de postes, et je suis sûr qu'il y a pire que Sarko dans le genre, mais en tout cas ils le font tous, donc je vois pas en quoi cela est une nouveauté.

Quand à la liberté d'expression, parfois faudrait bien lui mettre une musolière, ça lui ferait du bien et l'empecherait de déraper et de prendre du terrain sur d'autres droits et devoirs qu'elle empiète bien trop souvent. Franchement la liberté d'expression est à prendre avec des pincettes, car elle est utile mais peut être utilisée de mauvaise maniètes par ceux même qui se disent lutter par de bonnnes causes. Quand aux mots "racailles", franchement ça me gêne pas. Une "chat" t'appelle ça coment toi ? Un chat non ? Un bien moi une racaille c'est une racaille, et si ce sont les gens qui entendent par là des propos rascistes en assimilant "racaille" avec "étrangers, arabes et autres", c'est pas de la faute de sarkozy, mais ça veut bien dire que ce sont les gens qui sont rascistes.

Les médias...Les médias ont toujours été plus ou moin aux ordres des Hommoes politiques. Fût même un temps où on avait tellement peur d'eux qu'on les mettait officiellement à la botte de l'état. Sarkozy n'invente rien une fois de plus, et je pense que de nombreux autres Hommes politiques en font autant. Notemment notre ami Chirac (ironie pour le terme "ami"). Une fois de plus Sarkozy ne fait rien de neuf, il fait comme les autres, alors bon...

Sarko le démago ? Pratique ça rime, sinon à part ça c'est pas une critique dirigeable uniquement envers lui, vu que tous les Hommes politiques sont démagos...tous sans exception, et franchement ça écoeure de la politique, mais voir qu'on met tout ça uniquement sur le dos de sarko ça me fait rire, et ça m'énerve, car même si je l'aime pas je trouve trop facile de lui foutre tout sur le dos et par la même occasion de faire comme si tous les autres hommes politiques étaient blancs comme linge... Ils sont tous apreil dans la démagogie, tous, et franchement Sarkozy fait une fois de plus comme les autres.

Quand au passé avec "l'occident"... Excuse moi de te rapeller tout de même que Mittérand, président pendant quand même 14 ans, a été dans un parti d'extrème droite, tendance nazi, dans sa jeunesse... lui a t'on mis ça sur le dos ? Je te rapelle que Chirac était dans sa jeunesse dans un parti d'extrème gauche, pro communiste et tout ce qui va avec le stalinisme... lui a t'on reproché ? Moi je vois ici que deux présidents ont accrément viré de bords car c'était plus facile pour eux en politique, et je suis pas sûr qu'ils changeaient d'opinion politique (Mittérand a plus privatisé que nimporte qui, pas mal pour un socialo!), alor que Sarko reste à droite, alors qu'il était d'extrème droite. Moi je suis plus enclin à voir une certaine concordance de ses idées que les autres, qui eux passent encore plus de ce point de vue pour des démagos. Et pour ses amis, il a pas le droit d'en avoir ? Il bosse constemment dans la politique, il est donc normal que ses amis soient députés ou autres, ou aient aussi été dans les même partis, les amis ça se fait dans les lieux de fréquentation, donc ça m'étonne pas. Et je suis sûr que si tu faisais la mêma analyse avec d'autres Homme politiques, tu serais surpris. Franchement aucune innovation dans ce que tu me dis là.

Franchement TOUT ce que tu as dit, on peut le dire à TOUS les Hommes politiques, alors le mettre sur le dos de Sarko ça me fait rire. J'aime pas Sarko, mais quand on critique un Homme, faut le faire sur ses idées, pas sur ce que tu fais, chose qui est critiquable à tous les Hommes politiques dans TOUS tes arguments. Tu vas me dire que Sarko est le seul à cumuler toutes ces critiques, et bien je ne suis pas d'accord, car tous les Hommes politiques en cumulent un grand nombre, si c'est pas tous aussi. Moi dans ce que tu critiques je vois rien d'innovant, car semblable à tous les Hommes politiques, et pas que ceux d'aujourd'hui.

Donc au final, je ne suis absolument pas convaincu du caractère fasciste de l'UMP ni de Sarkozy, désolé mais tes arguments ne conviennent pas, et je trouve un peu paranoïnaque sur le coup, car de ces arguments tu tires de rapides conclusions, qui me paraisset erronées voire même fausses.

PS pour Mayrik : Essai de diminuer les liens, je crois bien que la charte l'interdit en temps normal Smile Merci d'y prendre garde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayrik
Bavard
Mayrik

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Dim 23 Avr à 13:13

Citation :
Sulrun
Tu me parles d'entrevae à la séparation des pouvoirs, alors que même la constitution de 1958 prévoit que la séparation des pouvoirs peut être entravée (immixion du législatif dans l'éxécutif, et vice versa, et bien d'autres moyens!).
Quelles sont les lois qui lui permettent de tenir un meeting politique à l’école de magistrature ? Quelles sont les lois qui lui permettent de menacer des magistrats et un juge ? Merci d’apporter des arguments (si tu les trouves).

Citation :
Sulrun
Tu me parles de liberticide, moi je te dis que la constitution, les lois, les autorités, tout ce qui nous gouverne et est là pour faire respecter l'ordre est liberticide, et ce n'est pas Sarkozy qui innove.
Je te rappelle que la Liberté fait partie de notre devise républicaine. Rien à voir avec la liberté tel que peuvent la concevoir Sarkozy ou Mussolini par exemple.
Citation :
"Il y a des libertés : la liberté n'a jamais existé"
Mussolini
Je préfère la citation de Jefferson qui exprime une idée bien plus forte de la Liberté.
Citation :
Si tu es prêt à sacrifier un peu de liberté pour te sentir en sécurité, tu ne mérites ni l’une ni l’autre.
Jefferson

Citation :
Sulrun
Tu me parles de pleins pouvoirs, mais Marik, tous les Hommes politiques font des cumuls de postes, et je suis sûr qu'il y a pire que Sarko dans le genre, mais en tout cas ils le font tous, donc je vois pas en quoi cela est une nouveauté.
Des exemples s’il te plait… (décidemment, tu ne fais qu’exprimer des opinions).

Citation :
Sulrun
Quand aux mots "racailles", franchement ça me gêne pas.
Ce n’est pas le terme racaille qui me gêne le plus… mais le "on va vous en débarrasser".
De plus, toujours concernant la liberté d’expression, si Sarkozy avait été ministre à l’époque de Brassens, Ferret, Renaud… je ne pense pas que nous pourrions écouter tous leurs morceaux actuellement. Cela ne te gêne pas ? Pour Sarkozy, la liberté d’expression s’arrête là où elle commence à devenir dérangeante pour lui ("il n’y a que la vérité qui choque").

Citation :
Sulrun
Les médias...Les médias ont toujours été plus ou moin aux ordres des Hommoes politiques.
Je pense que tu n’as pas lu les lien du chapitre sur les médias… à lire donc ! Tu viendras donner ton avis après… tu vas voir, c’est accablant.

Citation :
Sulrun
Sarko le démago ? Pratique ça rime, sinon à part ça c'est pas une critique dirigeable uniquement envers lui, vu que tous les Hommes politiques sont démagos...
Tout de même, tu admettras, à la condition de ne pas faire preuve de mauvaise foi, que Sarkozy décroche le pompon. Non ?

Citation :
Sulrun
Il bosse constemment dans la politique, il est donc normal que ses amis soient députés ou autres
Qu’il ait des amis qui occupent de hautes fonctions me parait logique. Par contre, quand ils occupent ces hautes fonctions parce qu’ils sont les amis de Sarkozy, cela choque mon sens de la démocratie.

Citation :
Sulrun
J'aime pas Sarko, mais quand on critique un Homme, faut le faire sur ses idées, pas sur ce que tu fais
Eh bien vois-tu, si Sarkozy avait les moyens d’appliquer toutes ses idées, il serait encore bien plus critiquable dans les faits.

Citation :
Sulrun
je trouve un peu paranoïnaque sur le coup
A part deux petits paragraphes, je ne présente quasiment que des faits. Par contre, toi tu n’arrêtes pas de dire "ils le font tous", "tous les homme politique le font", "ils sont tous comme ça"… en gros, tu ne fait qu’opposer tes opinions à des faits dont je présente les sources. Révise donc ta copie, et n’oublies pas les arguments cette fois, parce qu’à ce niveau de la conversation, tu es bien plus suspect de parti pris que je ne le suis de paranoïa.

Citation :
Sulrun
Franchement TOUT ce que tu as dit, on peut le dire à TOUS les Hommes politiques, alors le mettre sur le dos de Sarko ça me fait rire.
Tu aimes les challenges ! Tu me dis que tous les hommes politiques font tout ce que fait Sarkozy. Je ne vais pas te demander de tous me les citer… juste un avec un exemple pour chaque point (ça devrait être facile puisque tu dis que tu n’as que l’embarras du choix). Bon courage !

PS : Comme tu le vois, je n'ai mis aucun lien... salut
Peur de la répression peut-être ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Dim 23 Avr à 14:20

Juste pour ta fin de message, il n'y aura pas de répression t'en fais pas Razz Juste un effacement de certains liens, mais je suis pour une certaine liberté, et contrairement à ce que tu crois, je ne suis pas parti pris pour Sarko que je n'aime pas, aussi peu que les représentants du PS d'ailleurs.

Pour la totalité du post, je dirai juste que ce n'est pas à moi de fournir une preuve, car je n'ai émis aucune allégation sur Sarko, je ne fais que t'inviter à regarder TOI sur les autres Hommes politiques afin que tu te rendes compte en toute honneteté que Sarko est comme les autres. Pour le "ponpon" de Sarko le demago, je ne peux aps mentir, il est vrai qu'il fait fort Razz

Citation :
Quelles sont les lois qui lui permettent de tenir un meeting politique à l’école de magistrature ? Quelles sont les lois qui lui permettent de menacer des magistrats et un juge ? Merci d’apporter des arguments (si tu les trouves).

Hehe, je n'ai pas d'arguments à apporter car aucune loi ne l'interdit tout simplement, c'est une question d'éthique et de pratique. Mais toujours ets il que la séparation des pouvoirs est plus que vague, et ce même dans la constitution de notre république, donc ne me dis pas que Sarko innove, une fois de plus il ne fait que ce qui a toujorus été fait.

Citation :
e te rappelle que la Liberté fait partie de notre devise républicaine. Rien à voir avec la liberté tel que peuvent la concevoir Sarkozy ou Mussolini par exemple.
La liberté fait partie de notre devise, cela ne veut pas sire pour autant que notre devise est appliquée. Vois tu j'habite près de la Bastille, et cette belle colone me rapelle tous les jours notre devise, et pourtant je ne vois jamais ni égalité entre les Français, ni liberté des Français, ni fraternité entre Français...bizare non ? Quand à Jefferson et Mussolini, effectivement celle de Jefferson est très jolie, elle doit faire très bien sur le papier ou dans un beau discours, mais (oulo je sens que je vais passer pour un faschiste là affraid ) je pense que c'est Mussolini qui est dans le vrai. La liberté n'a jamaius éxiste et n'éxistera jamais, nous avons des libertés, mais La Liberté n'éxiste pas. Bien sûr il faut prendre ce genre de phrases avec des pincettes pour ne pas enf aire des abus, ce que n'a pas sû faire Mussolini, mais je ne t'apprend rien Razz

Citation :
Des exemples s’il te plait… (décidemment, tu ne fais qu’exprimer des opinions).
Je n'esprime malheureusement aucune opinion, sinon je prendrai moins de gants, parce que je trouve que dire tout ça de sarko comme si ça lui était spécifique, c'est du lynchage gratuit. Je n'aime pas Sarko, toujorus est il que ce qu'il fait, tous les autres Hommes politiques le font. Je n'ai, une fois de plus, pas à te fournir de preuve étant donné que je n'ai pas à prouver, d'une part parce que le fait que tous les Hommes politiques soit pareil est évident et visible, et d'autre part car c'est celui qui accuse qui doit fournir une preuve, et je fournirai le renversement de preuve par la suite, mais pour le moment tu ne m'as rien prouvé du tout. (là je te le prouve c'est dans le code civil ça Smile ).

Citation :
Ce n’est pas le terme racaille qui me gêne le plus… mais le "on va vous en débarrasser".

N'est ce pas ce que veux une grande partie des Français...la sécurité s' rattache... Le fait de pouvoir sortir sans avoir peur de se faire racketer ou agresser, ce serait bien. Non pas que moi j'ai peur, mais pas mal de personne ont peur, et cette idée de se débarrasser des racailles est peut être voulu par une partie des français. Une fois de plus j'apelle un chat un chat, et si on veut vivre tranquillement, il faut pouvoir résoudre le problème. Se débarasser des racailles ne veut pas dire les exterminer ou les tuer, bien heureusement, mais trouver une solution afin de résoudre le problème fort qui éxiste aujourd'hui avec ce phénomène.

Citation :
Qu’il ait des amis qui occupent de hautes fonctions me parait logique. Par contre, quand ils occupent ces hautes fonctions parce qu’ils sont les amis de Sarkozy, cela choque mon sens de la démocratie.

Mayrik, parlons sérieusement. Le président, de part sa fonction, choisi une grande partie des Hauts fonctionnaires, dans le civil comme dans l'armée, et souvent il peut choisir des amis, et pourtant personne ne remet en cause ce pouvoir. Le président américain à le même pouvoir de nomination, et chaque ministre peut en faire autant avec son ministère. Pouquoi donc dire ça de Sarko alors que tous les font ?

Pour conclure, je n'ai rien à prouver car cela va de soi : tous les hommes politiques sont comme ça, c'est indéniable, donc le critiquer c'est bien, mais l'imputer à un homme politique comme si c'était le seul à le faire, c'est moins bien. Je ne dis pas que ce que tu dis est faux, puisque c'est bien évidemment vrai, et non rematable en cause. Mais c'est aussi le cas des autres hommes politiques, donc je pense pas qu'il faut dire ça de Sarko comme s'il n'y avait que lui dans ce cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Lun 24 Avr à 22:47

Je fais ici un petit rappel qui n'est pas destiné qu'à Mayrik, et sur demande expresse de l'administrateur du forum : il est interdit de mettre le moindre lien sur les posts, donc mettez les mots clé si vous le désirez, mais la charte interdit tout lien, donc évitez à l'avenir, sous peine de bannissement juger par l'administrateur du forum, Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme
Rang: Administrateur
Jérôme

Nombre de messages : 613
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Jeu 27 Avr à 21:52

Je viens justement de voir Sarko ce soir au JT de TF1, et cela a confirmé mon opinion : nous avons affaire à un specimen d'esprit dérangé.
Sa loi sur l'immigration, indéfendable déjà à l'origine, m'apparaît aujourd'hui comme simplement inhumaine. Durant son interview, il n'a cessé de soutenir des stéréotypes primitifs tels que "fils d'immigré = irrespect de la France = racaille", et explique par ce schéma l'intérêt de sa mesure d'immigration choisie. C'est bien simple : je n'ai jamais vu Sarkozy aussi proche des discours de Le Pen que ce soir.

Je tiens à faire remarquer qu'à l'origine Sarkozy ne me déplaisait pas : il défendait simplement une position libérale classique, qui n'avait rien de scandaleuse que l'on adhère ou pas à cette approche.
Mais au cours des 3 dernières années, je n'ai pu que constater le déclin de cet homme politique, qui finallement ne démérite pas son image de dangereux populiste.
C'est décidé : entre l'insipide et hypocrite Ségolène et le populiste ambigu Sarko, je choisis (à contre coeur) le premier candidat au second tour.

_________________
DES QUESTIONS SUR LE MLC ? mlc_parti@noos.fr

www.mlc-parti.com
http://mlc.noosblog.fr

N'OUBLIEZ PAS DE LIRE LA CHARTE DU FORUM AVANT DE POSTER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mlc-parti.com
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Jeu 27 Avr à 21:56

Moi je ne choisirai pas Ségolène, car on peut critiquer sur tout ce qu'on veut, mais au moins Sarko me parait bien plus qualifié que Ségolène royale.
Pourrait on avoir un lien (désolé Smile ) ou un résumé de la loi dont tu parles jéroms, qu'on voit un peu ce que ça donne. Parce que la confusion Sarko/le Pen me parait osée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erpat
Langue pendue
Erpat

Nombre de messages : 204
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Jeu 27 Avr à 23:17

Jérôme a écrit:
Je viens justement de voir Sarko ce soir au JT de TF1, et cela a confirmé mon opinion : nous avons affaire à un specimen d'esprit dérangé.
Sa loi sur l'immigration, indéfendable déjà à l'origine, m'apparaît aujourd'hui comme simplement inhumaine. Durant son interview, il n'a cessé de soutenir des stéréotypes primitifs tels que "fils d'immigré = irrespect de la France = racaille", et explique par ce schéma l'intérêt de sa mesure d'immigration choisie. C'est bien simple : je n'ai jamais vu Sarkozy aussi proche des discours de Le Pen que ce soir.

Je tiens à faire remarquer qu'à l'origine Sarkozy ne me déplaisait pas : il défendait simplement une position libérale classique, qui n'avait rien de scandaleuse que l'on adhère ou pas à cette approche.
Mais au cours des 3 dernières années, je n'ai pu que constater le déclin de cet homme politique, qui finallement ne démérite pas son image de dangereux populiste.
C'est décidé : entre l'insipide et hypocrite Ségolène et le populiste ambigu Sarko, je choisis (à contre coeur) le premier candidat au second tour.

Je n'ai pas entendu les préjugés que tu invoques, j'y ai seulement entendu qu'une once de bon sens. Pour eviter de parler de chose non vérifiables voici le compte rendu transcrit par le journal Le Monde:

ourquoi souhaitez-vous une nouvelle loi sur l'immigration, alors que certains décrets de la loi précédente n'ont même pas été adoptés ?

Parce que pour la première fois, il y a un ministère en charge de la coordination de la politique de l'immigration. Ce n'était pas le cas jusqu'à présent, où trois ministères étaient compétents : les affaires sociales, l'intérieur et les affaires étrangères. Cette coordination permet de poser les bases d'une nouvelle et ambitieuse politique de l'immigration. Politique d'autant plus urgente après les drames que nous avons connus avec les incendies dans les squats parisiens cet été. De surcroît, il nous fallait réagir devant la panne de notre système d'intégration qui a pour résultat que les enfants d'immigrés nés en France se sentent moins français que leurs parents pourtant étrangers. Enfin, cette loi est la première qui lie immigration choisie et intégration réussie.

"Squatts, ghettos et émeutes"...

Invité au journal de 20 heures sur TF1, jeudi 27 avril, Nicolas Sarkozy a de nouveau défendu son projet de loi sur l'immigration et l'intégration, s'insurgeant que la France puisse être un pays – le "seul" – qui devrait "subir" l'immigration.

A l'occasion de cet entretien avec le présentateur Patrick Poivre d'Arvor, le ministre de l'intérieur a exposé ses arguments en faveur de cette nouvelle proposition de loi. Il a insisté sur la "faillite" du modèle d'intégration actuel français, lui-même le résultat d'une immigration incontrôlée et non "choisie". Une situation qui conduit à la fois à des situations "indignes", mais aussi aux "squatts, ghettos et émeutes", a expliqué le ministre. - (Le Monde.fr)

[-] fermer

Votre texte est-il amendable ?

Je ne vais jamais au Parlement en considérant que le texte que je présente est à prendre ou à laisser, même s'il est le fruit d'une large concertation avec tous les acteurs concernés. C'est ma conception du dialogue. S'il y a des aménagements à faire, j'y suis prêt. Mais je n'accepterai pas d'aller au-delà d'une certaine limite en matière de durcissement. Le projet du gouvernement doit demeurer tout à la fois ferme, juste et donc équilibré.

De nombreuses critiques s'élèvent, notamment au sein de l'Eglise, contre le concept d'"immigration choisie"…

L'immigration choisie est pratiquée par la quasi-totalité des démocraties dans le monde. Et dans ces pays, le racisme et l'extrême droite sont moins forts que chez nous. Bref, elle est un rempart contre le racisme. Cela devrait nous faire réfléchir.Je souhaite un débat serein éloigné des thèses de l'extrême droite, qui assimile tout étranger à un délinquant, et de celles de l'extrême gauche pour laquelle parler d'immigration équivaut à de la xénophobie. Dans mon esprit, il ne s'agit pas d'accueillir les seules élites de ces pays. Il ne s'agit pas non plus de mettre un terme à l'immigration en provenance d'Afrique, mais de déterminer des objectifs quantifiés, définis chaque année par le Parlement et le gouvernement. La France doit pouvoir faire le choix des immigrés qu'elle accueille en fonction de ses besoins et de ses possibilités même si cela se construit dans le cadre d'un dialogue avec les pays d'émigration.

Certaines de ces démocraties, que vous citez en exemple, ont décidé de procéder à des régularisations massives. Pourquoi pas vous ?

L'Italie comme l'Espagne étaient des pays d'émigration, avant de devenir des pays d'immigration. Ils sont au début d'un processus. Stopper les expulsions et procéder à des régularisations massives créerait un appel d'air dans lequel s'engouffreraient de nouveaux clandestins. On n'aurait fait alors qu'aggraver la situation. Notre pacte social ne le supporterait pas. J'ai vu que Laurent Fabius le souhaitait. Il avait déjà contribué à déstabiliser l'idée européenne ; voilà qu'il veut faire croire que tous les clandestins ont vocation à devenir français. Serait-il devenu définitivement irresponsable ?

Pourquoi durcir les conditions du regroupement familial, sujet à polémique depuis trente ans ?

Je n'ai pas l'intention de remettre en question un droit reconnu par la législation française et garanti par les conventions européennes. Mais pour accueillir sa famille encore faut-il être en mesure de prouver qu'on en a les moyens matériels. Ces moyens doivent être issus du travail et pas des revenus de l'assistance. Son logement doit également être adapté à la taille de famille. D'autre part, je maintiens l'objectif de 25 000 reconduites en 2006. L'exécution des décisions d'expulsion est une priorité. Quant aux familles ayant un ou des enfants scolarisés, elles ne seront expulsées que lorsque l'année scolaire arrivera à son terme. Mais il n'est pas question de créer une nouvelle filière de l'immigration.

N'allez-vous pas porter atteinte au droit au mariage ?

Je ne remets bien évidemment pas en question la liberté de mariage mixte. J'observe que le mariage est devenu le premier motif d'immigration en France. Le nombre de cartes de séjour délivrées à la suite du mariage entre un Français et un étranger non communautaire a quadruplé en sept ans, passant de 15 000 à 50 000 de 1997 à 2004.

Ce phénomène s'explique en partie par l'ouverture de la société française. Mais il est dû également à la montée du nombre des mariages blancs et de complaisance. Je veux lutter contre ces détournements de procédure, notamment en rendant obligatoire le visa de long séjour pour l'entrée des conjoints de Français, comme c'est le cas dans les grandes démocraties.

D'autres avancées sur le texte sont-elles envisagées ?

Sur trois points, le texte pourra être complété. Tout d'abord, la création d'un organisme qui réunira des responsables publics et des représentants de la société civile, dont l'objectif sera d'établir l'impartialité des statistiques de l'immigration, et qui pourra proposer des orientations. Ensuite, la création d'une commission réunissant des fonctionnaires et responsables associatifs, dont l'objectif sera notamment de veiller à l'harmonisation des pratiques préfectorales en matière de régularisation. Enfin, le délai de recours pour contester une décision de reconduite à la frontière devant un tribunal administratif pourrait être d'un mois et non de quinze jours comme prévu initialement.

Vous avez dit, il y a quelques jours, que les étrangers qui n'aiment pas la France "ne se gênent pas pour la quitter". Ces propos ne font-ils pas le jeu du Front national ?

Êtes-vous tous fascinés à ce point par le Front national pour vous interdire tout bon sens ? Si Jean-Marie Le Pen dit : "le soleil est jaune", devrais-je dire qu'il est bleu ? Le premier devoir de quelqu'un qui est accueilli est de respecter celui qui l'accueille, et donc d'aimer la France ou au moins de la respecter. Je n'accepte pas les textes et les libelles qui insultent notre pays et nos compatriotes. On est libre d'avoir son idée sur nos lois et nos coutumes, mais, quand on demande à vivre en France, il faut comprendre que l'on habite dans une démocratie. Cela signifie que la presse a le droit de publier des caricatures, y compris religieuses; qu'on ne peut interdire à une femme d'aller voir un médecin au prétexte que celui-ci est un homme; qu'une femme ne peut être voilée sur des papiers d'identité et qu'on ne peut la contraindre à rester enfermée chez elle. Celui qui est accueilli doit respecter ces principes. C'est pourquoi je veux imposer le contrat d'intégration qui sera une obligation pour celui qui veut demeurer en France. C'est un minimum que d'exiger que l'on apprenne le français. Jamais le besoin d'ordre, d'autorité et de fermeté n'a été aussi présent dans la société française.

Comment réagissez-vous en apprenant que Michèle Alliot-Marie aurait détenu des informations sur l'affaire Clearstream, dès 2003 ?

J'ai l'habitude de faire confiance aux gens jusqu'à ce qu'on me prouve le contraire. J'ai beaucoup souffert à titre personnel de cette affaire. J'ai subi deux commissions rogatoires pour chercher des comptes dont j'étais soi-disant le détenteur. Quand il a été avéré que c'était une manipulation, je me suis constitué partie civile parce que je fais confiance à la justice. Je ne ferai pas d'autre commentaire, ni aucun procès d'intention à quiconque.

Propos recueillis par Philippe Ridet, Piotr Smolar et Laetitia Van Eeckhout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme
Rang: Administrateur
Jérôme

Nombre de messages : 613
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Sam 29 Avr à 15:27

Citation :
Invité au journal de 20 heures sur TF1, jeudi 27 avril, Nicolas Sarkozy a de nouveau défendu son projet de loi sur l'immigration et l'intégration, s'insurgeant que la France puisse être un pays – le "seul" – qui devrait "subir" l'immigration.
Déjà, ce "constat made in Sarko" est une véritable hérésie. Depuis quand la plupart des pays autres que la France choisissent-ils leurs immigrés ? Aux Etats-Unis, des milliers d'immigrés mexicains passent la frontière malgré la surveillance des frontières et la répression violente. Des milliers d'autres (Chinois notamment) entrent tout aussi illégalement sur le territoire.
En Allemagne, l'abondance d'immigrés Turcs est un pretexte à une érosion d'une mentalité anti-Turque.
L'argument de Sarkozy ne tient absolument pas la route : pour moi, il s'agit déjà d'un mensonge éhonté.

Citation :
"L'immigration choisie est pratiquée par la quasi-totalité des démocraties dans le monde. Et dans ces pays, le racisme et l'extrême droite sont moins forts que chez nous. Bref, elle est un rempart contre le racisme."
Double mensonge ici : le premier, je l'ai déjà pointé (NON, l'immigration choisie n'est pas pratiquée par la quasi-totalité des démocraties dans le monde).

Le second consiste à associer immigration choisie et recul du racisme et de l'extrème droite. Mais, mis à part le Danemark, quel exemple a-t-il sous la main (et encore, qui peut affirmer que le racisme est moins présent au Danemark qu'en France ???) ?
Cet argument est exactement le même que le FN, qui soi-disant propose de bloquer les frontières pour lutter contre le racisme (je rapelle une des publicités célèbres du FN : "Contre le racisme, Halte à l'immigration !").

Le racisme est la résultante de plusieurs facteurs, et l'immigration en soit ne cause pas le racisme : c'est l'exclusion géographique et sociale des immigrés qui est une des cause du racisme.
Quoiqu'il en soit, que l'on approuve ou pas ma conception, j'ai du mal à comprendre comment quelqu'un de censé peut défendre cette analyse des causes du racisme défendue par l'extrème droite, mais aussi maintenant par Sarkozy...

Citation :
Dans mon esprit, il ne s'agit pas d'accueillir les seules élites de ces pays. Il ne s'agit pas non plus de mettre un terme à l'immigration en provenance d'Afrique, mais de déterminer des objectifs quantifiés, définis chaque année par le Parlement et le gouvernement. La France doit pouvoir faire le choix des immigrés qu'elle accueille en fonction de ses besoins et de ses possibilités même si cela se construit dans le cadre d'un dialogue avec les pays d'émigration.
Esprit dérangé que celui de Sarkozy, qui propose ici une politique d'immigration inhumaine.
Je rappelle que l'idée selon laquelle il faut choisir le quotat d'immigrés en fonction des besoins en main-d'oeuvre du pays d'accueil n'est pas nouvelle : la France a déjà commis cette erreur dans les années 60, avec les conséquences que l'on connaît.

Ce qui est scandaleux et inhumain, c'est que cette politique d'immigration nie la souffrance des immigrés, qui sont prêts jusqu'à risquer leurs vies et celles de leurs enfants pour entrer en France.
Vous rendez-vous compte à quel point il faut être désepéré pour être prêt à voyager clandestinement de l'Afrique à la France caché dans l'endroit où se "castrent" les roues d'un avion ? C'est pourtant ce qu'a fait il y a quelque mois un immigré, qui a été renvoyé dans son pays...

La France doit-elle accueillir toute la misère du monde ? Non : un contrôle doit être exercé. Mais lorsqu'un être humain réussi malgré ces contrôles à entrer en France au péril de sa vie, on n'a pas à le jetter dehors parce qu'il n'a pas été "choisi", même si il n'a pas respecté la loi. Pour moi, c'est une question humaine, qui défie la rigidité des règles qui régissent notre pays.

_________________
DES QUESTIONS SUR LE MLC ? mlc_parti@noos.fr

www.mlc-parti.com
http://mlc.noosblog.fr

N'OUBLIEZ PAS DE LIRE LA CHARTE DU FORUM AVANT DE POSTER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mlc-parti.com
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Sam 29 Avr à 15:46

Je ne comprends pas le fait de dire que ceux qui arrivent à entrer dans notre pays clandestienement "méritent" d'y rester alors que ceux qui n'y arrivent pas ne le méritent pas. Pour moi un passager cladestin est un passager clandestin, qu'il risque plus ou moins sa vie qu'un autre passager clandestin. Il doit être renvoyé chez lui. On a déjà assez problème chez nous pour règler celui du monde entier, on ne peut pas accueillir tout le monde en France, alors qu'on a déjà du mal à s'occuper de ceux qui sont venus y'a des dizaines d'années et qui ont maintenant des enfants qy'on arrive pas non plus à bien s'occuper. Le clandestin défie la loi et les frontières, il est donc "hors la loi", et doit donc payer les conséquences de son acte, et il sera renvoyé chez lui.

Si on commence à faire des sentiments partout, alors autant acccepter ici la Terre entière, car y'a pas mal de français qui ne méritent pas tout ce que la france leur donne, et beaucoup d'étrangers qui mériteraient ce que pourrait leur donner la France. Mais il faut un peu d'ordre et d'organisation et de poigne pour tenir un peu le monde pour ne pas qu'il explose. Et là faut savoir faire preuve de rigidité quand même, sinon tout le modne finira par rentrer en France, et alors là on pourra plus rien faire, et de toute façon aujourd'hui on a déjà beaucoup de mal.

Pour ce qui est de l'assimilation Sarko = facho et extrème droite, je ne répondrai rien mis à part que je trouve cela ridicule. On dit ça juste parce qu'il appelle un chat un chat, et parce qu'il a le courage de dire tout haut ce que la plupart des français pensent tout bas. Donc bon, je trouve ça très facile de le mettre parmis les extrèmistes de droite, car je ne pense vraiment pas que l'assimilation soit objectivement possible (cela veut pas dire que j'aime sarko, je l'aimee aussi peu que les personnes du PS).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erpat
Langue pendue
Erpat

Nombre de messages : 204
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Sam 29 Avr à 18:55

Jérôme a écrit:
Citation :
Invité au journal de 20 heures sur TF1, jeudi 27 avril, Nicolas Sarkozy a de nouveau défendu son projet de loi sur l'immigration et l'intégration, s'insurgeant que la France puisse être un pays – le "seul" – qui devrait "subir" l'immigration.
Déjà, ce "constat made in Sarko" est une véritable hérésie. Depuis quand la plupart des pays autres que la France choisissent-ils leurs immigrés ? Aux Etats-Unis, des milliers d'immigrés mexicains passent la frontière malgré la surveillance des frontières et la répression violente. Des milliers d'autres (Chinois notamment) entrent tout aussi illégalement sur le territoire.
En Allemagne, l'abondance d'immigrés Turcs est un pretexte à une érosion d'une mentalité anti-Turque.
L'argument de Sarkozy ne tient absolument pas la route : pour moi, il s'agit déjà d'un mensonge éhonté.

Citation :
"L'immigration choisie est pratiquée par la quasi-totalité des démocraties dans le monde. Et dans ces pays, le racisme et l'extrême droite sont moins forts que chez nous. Bref, elle est un rempart contre le racisme."
Double mensonge ici : le premier, je l'ai déjà pointé (NON, l'immigration choisie n'est pas pratiquée par la quasi-totalité des démocraties dans le monde).

La green card pratiquée aux USA marche très bien à ce que je vois, et il ne faut pas faire le parallèle immigration=immigration clandestine, ça n'a rien à voir, les uns respectent la loi les autres non, il n'y a pas d'état d'âme à faire sinon on ne s'en sort plus.

Jérôme a écrit:
Le second consiste à associer immigration choisie et recul du racisme et de l'extrème droite. Mais, mis à part le Danemark, quel exemple a-t-il sous la main (et encore, qui peut affirmer que le racisme est moins présent au Danemark qu'en France ???) ?
Cet argument est exactement le même que le FN, qui soi-disant propose de bloquer les frontières pour lutter contre le racisme (je rapelle une des publicités célèbres du FN : "Contre le racisme, Halte à l'immigration !").

Le racisme est la résultante de plusieurs facteurs, et l'immigration en soit ne cause pas le racisme : c'est l'exclusion géographique et sociale des immigrés qui est une des cause du racisme.
Quoiqu'il en soit, que l'on approuve ou pas ma conception, j'ai du mal à comprendre comment quelqu'un de censé peut défendre cette analyse des causes du racisme défendue par l'extrème droite, mais aussi maintenant par Sarkozy...

L'immigration en elle même ne provoque pas le racisme, mais une immigration incontrôlée oui, dans la mesure ou nécéssairement on est obligé de construire des barres d'immeuble (exemple) pour faire face aux flux, et provoque une intégration de quantité plus que de qualité. Le fait même de d'acceder à la nationalité française sans qu'il ne soit obligatoire de parler français illustre bien le problème.

Jérôme a écrit:
Citation :
Dans mon esprit, il ne s'agit pas d'accueillir les seules élites de ces pays. Il ne s'agit pas non plus de mettre un terme à l'immigration en provenance d'Afrique, mais de déterminer des objectifs quantifiés, définis chaque année par le Parlement et le gouvernement. La France doit pouvoir faire le choix des immigrés qu'elle accueille en fonction de ses besoins et de ses possibilités même si cela se construit dans le cadre d'un dialogue avec les pays d'émigration.
Esprit dérangé que celui de Sarkozy, qui propose ici une politique d'immigration inhumaine.
Je rappelle que l'idée selon laquelle il faut choisir le quotat d'immigrés en fonction des besoins en main-d'oeuvre du pays d'accueil n'est pas nouvelle : la France a déjà commis cette erreur dans les années 60, avec les conséquences que l'on connaît.

Ce qui est scandaleux et inhumain, c'est que cette politique d'immigration nie la souffrance des immigrés, qui sont prêts jusqu'à risquer leurs vies et celles de leurs enfants pour entrer en France.
Vous rendez-vous compte à quel point il faut être désepéré pour être prêt à voyager clandestinement de l'Afrique à la France caché dans l'endroit où se "castrent" les roues d'un avion ? C'est pourtant ce qu'a fait il y a quelque mois un immigré, qui a été renvoyé dans son pays...

La France doit-elle accueillir toute la misère du monde ? Non : un contrôle doit être exercé. Mais lorsqu'un être humain réussi malgré ces contrôles à entrer en France au péril de sa vie, on n'a pas à le jetter dehors parce qu'il n'a pas été "choisi", même si il n'a pas respecté la loi. Pour moi, c'est une question humaine, qui défie la rigidité des règles qui régissent notre pays.

Sauf que légaliser les sans papier ne fera qu'encourager et légitimer l'immigration clandestine. Le problème jérôme c'est qu'une loi n'est pas faite pour traduire des états d'âme mais pour contrôler et faire en sorte que la mesure n'explose pas le système. L'immigration choisie est une mesure normale car elle permet une meilleur intégration à priori (ne serait ce que par un emploi garanti car il y a une place vacante).
La loi de l'immigration choisie ne niera pas les souffrances des clandestins, elles n'en tiendra simplement pas compte, et ça n'est pas être dérangé que de faire preuve d'un peu de pragmatisme.
Evidemment que je serai fondamentalement pour accepter tout le monde que toutes les personnes qui fuient leur pays puissent acceder à nos avantage mais il faut tenir compte du fait que recueillir tous ces gens là ne peut etre réalisable d'un point de vue strictement matériel.

Pour répondre à mayrik qui dit que la discrimination positive est innéficace aux Etats-Unis,
je voudrai savoir comment Mme Riss et Collin powell ont pu se trouver à des postes important de leur gouvernement, et si ce cas aurait été envisageable en France actuellement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume =
Membre V.I.P. du mois
Guillaume =

Nombre de messages : 425
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Mar 9 Mai à 11:08

Concernant "Occident", c'était certes un groupuscule d'extrême-droite, mais il était, à l'origine, anti-communiste, en pleine période de guerre froide.
Alors oui, il a dérivé en groupuscule raciste et violent, mais je pense pas que la plupart de leur membre partageait ses idées...Ils restaient plus dans l'idéologie courante qu'était l'anti-communisme.
C'est un peu rapide et facile de considérer l'UMP comme un parti d'extrême-droite parcqu'une infime partie de ses membres a fait partie d'un obscure groupe dans leur jeunesse.
Dans ce cas là, le PS est communiste puisque Jospin a fait parti de l'OCI Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayrik
Bavard
Mayrik

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Mer 10 Mai à 6:40

Sulrun
Citation :
Mayrik
Des exemples s’il te plait… (décidemment, tu ne fais qu’exprimer des opinions).
Voila la réponse que je t'ai faite quand tu m'as prétendus que toutes les personnalités politiques utilisaient les mêmes méthodes que Sarkozy... Tu m'as prétexté que tu avais trop de travail pour me le démontrer... Considérant que tu as tout de même le temps de faire ce type de réflexion :
Citation :
Sulrun
Pour ce qui est de l'assimilation Sarko = facho et extrème droite, je ne répondrai rien mis à part que je trouve cela ridicule.
Je te réitère ma demande : démontre moi, ne serais-ce que pour une seule autre personnalité politique, que les méthodes sont les même (tu as toi-même dis que ce n'était pas compliqué). J'attends donc avec impatience ta démonstration (ne confond pas démonstration et opinion).

Je te rapelle ici les points de comparaison à faire :
-Cumul des mandat qui lui octroient des pouvoirs illégitimes.
-Restriction des libertés.
-Flicage des enfants.
-Menaces, stigmatisation, attaque en justice contre des rappeurs.
-Influence au niveau des médias.
-Non respect de la séparation des pouvoirs.
-Démagogie.
-Relations avec des personnes au passé sulfureux.


Je ne vais pas reprendre tous les points... mais puisque les liens que j'avais mis en ligne ont été supprimés, je vais dévelloper un point. Celui concernant les médias.

-La sympathie de Serge Dassault, propriétaire du Figaro, sénateur UMP, envers Sarkozy, n'est un secret pour personne.
-Libération appartient à Edouard de Rothschild, un "ami" de Sarkozy.
-La station Europe 1 appartient au groupe Lagardère. Soulignons que Arnaud Lagardère est un "proche" de Sarkozy. Toujours concernant Europe 1, je tiens à rappeler que le prédécesseur de Jean-Pierre Elkabbach à la tête d'Europe 1, Jérôme Bellay, s'est fait remettre la légion d'honneur par Sarkozy. Pour en revenir à Elkabbach, rappelons que celui-ci dépassa de 20 minutes les 10 minutes réglementaire d'entretien qu'il eu avec Sarkozy il y a peu de temps. A noter que Hachette, filiale de Lagardère, est le premier éditeur de presse Magazine et leader de la distribution de presse.
-Martin Bouygues, propriétaire de TF1, est un intime de longue date de Nicolas Sarkozy (il est le parrain de son dernier fils). Que doit-on donc penser de la retransmission des voeux de Sarkozy, le 16 janvier, en direct sur LCI ? A noter que TF1 est le premier actionnaire du bouquet numérique TPS. L’entreprise TF1 possède également les chaînes de télévision LCI, Odyssée, Eurosport, TPS Star, Cinétoile, Cinéstar, Télétoon, Infosport, sans compter des participations dans Série Club, TF6, TV Breizh, etc.


Les journalistes sont-ils tout de même libres ? Considérez donc cet article(LIEN SUPPRIMER)... Ceux qui continueront à dire qu'ils ne savaient pas, le feront parce qu'ils "ne veulent pas savoir"... parce qu'ils préfèrent garder les oeillères en somme.


Ces exemples sont loin d'être exhaustifs, mais ils me semblent suffisants pour illustrer la mainmise de gros groupes industriels sur les médias… groupes industriels dont les patrons défendent la politique de Sarkozy… Vous devinez pourquoi !? Mais je suis persuadé que les partisans de Sarkozy trouveront ça normal... tout autant que quand Sarkozy utilise les propos de Lepen. D'ailleurs, ses partisans emploient les même arguments pour le défendre que ceux qui défendent Lepen : "il parle vrai"... Vrai ? Disons simplement que c'est un grand démago... ce sera plus honnête. J'ai le sentiment que si Sarkozy se jetait d'un pont, beaucoup de ses partisans le suivraient...


Concernant la discrimination positive, je vous propose, plutôt que d'évoquer Powell ou Rice, de faire quelques recherches sur la population carcérale des Etats-Unis... Dans ce pays, qui pratique la discrimination positive, on a une chance sur trois de faire un an de prison dans sa vie quand on né noir... alors que quand on né blanc, la probabilité passe à une chance sur vingt-trois... permettez-moi donc de penser que les quelques exemples cités n'adoubent pas le gouvernement américain qui entretien l'inégalité, l'injustice, notamment en ne faisant rien pour réduire le communautarisme et la ghettoïsation.


Autre chose, pour répondre à Erpat. Crois-tu qu'il vaut mieux que des personnes d'origine immigrées accèdent à des postes à hautes responsabilité parce qu'elle ont bénéficiées d'une discrimination positive, ou parce qu'elle en ont les compétences ? Pour ma part, je préfère largement la deuxième solution, car il s'agit de l'affirmation de l'une de nos plus grande valeur : l'égalité des droits. Pas toi ? Si tu dis que tu es d'accord avec moi, mais que tu penses que cela ne peut se faire naturellement, je te répondrai que de faire des lois concernant une population particulière (quel critères ?), c'est équivalent à renoncer à l'égalité des droits. Comment faire, donc, pour que la discrimination négative disparaisse. Eh bien, je pense qu'il s'agit d'un problème de société. Il ne faut pas rester neutre devant des personnes qui utilisent et propagent le racisme dans leur propos. Je ne propose pas la violence physique contre ces personnes, mais simplement l'affirmation de votre désaccord. Je me permet ce conseil, car je l'applique moi-même... Cela me couta d'ailleurs un emploi, mais j'ai ainsi pu préserver ma conscience. Quand se seront les racistes qui se sentiront isolés, et non ceux qui en sont victimes, alors peut-être réviseront-ils leur opinion (Ce qui est plus facile que de changer de couleur de peau ou d'origine sociale). Il faut cesser de tolérer l'intolérance !


En ce qui concerne l'immigration, je constate qu'encore une fois, beaucoup de personnes se focalisent sur les conséquences et en oublient les causes. La bonne question à se poser n'est pas : "comment arrêter l'immigration ?", mais plutôt "pourquoi ces populations désirent-elles, parfois au péril de leur vie, venir en France ?". La réponse est simple : dans les pays qu'ils fuient, c'est souvent l'oppression, la misère. Pourquoi ? Je vais vous dire ce que j'en pense. Dans de très nombreux cas, les ressources qui devraient leur permettre de vivre dignement, avec un égal accès aux soins, à l'éducation, au logement... sont vendus par des dictateurs, ou parfois de vrais faux démocrates (Cf Idriss Déby). Que font ces dictateurs de cet argent ? Ils nous achètent des armes. Ainsi nous récupérons la mise, et nous pérennisons l'exploitation (le pillage) des ressources, en étant couvert par des dictateurs que nous avons nous-même armé. Comment remédier à cela ? Je n'ai pas de recette toute prête, mais il est évident qu'il nous faut pour cela des dirigeant ambitieux, qui ne soient pas résigné à se soumettre aux "lois du marché", et aux intérêt d'une minorité qui, sentant l'injustice dont ils sont les auteurs, préfère se barricader derrière des murs surplombés de caméras. Il faut aussi et surtout, que le pouvoir politique soit renforcé par rapport au pouvoir financier, et qu'ainsi, les dirigeants puissent oeuvrer efficacement à une juste et équitable répartition des richesses. A noter que des milliers d'enfants meurent tous les jours de malnutrition. Ne croyez-vous pas que ce problème soit largement prioritaire par rapport à "la croissance"..? "Croissance" dont certains voudraient nous faire croire qu'il s'agit du "progrès"...


Pour finir, quelques propos sur le groupuscule "Occident". Je suis parfaitement conscient qu'il est plus que probable que certains des anciens membres de ce groupe se soient convertis à plus d'humanisme. Mais je pense que le fait que la plupart d'entre eux défendent la politique de Sarkozy est loin d'être anecdotique. Petit rappel : en 68, les membres de ce groupe étaient pour la guerre du VietNam. Aujourd'hui, ils sont majoritairement favorables à un engagement de la France au côté des américains en Irak... La forme change, mais le fond est le même !


Cela dit, si certains persévèrent à se dire qu'il faut fermer les frontières... alors allez jusqu'au bout de votre logique, et militez pour fermer également les frontières aux ressources qui nous arrivent des mêmes pays.


Joli mois de mai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Mer 10 Mai à 8:50

Comme tu remarqueras il est tôt, et effectivement je n'aurai pas le temps de faire de recherche pour te prouver ce que je n'ai pas à prouver, car quiconque a suivi son cours d'histoire au lycée sait tout ce que je pourrai dire. Je passe d'ailleur sur ton lie, qui une fois de plus est interdi Mayrik, ne réitere pas sinon je devrai en parler directement à l'administrateur, et pas la pein de faire de remarque en réponse, car elle sera supprimée. (INTERDICTION DE LIEN, ET SI LE LIEN EST EFFACE, INTERDICTION DE LE REMETTRE EN EFFACANT L'ORDRE DE L'ADMINISTRATEUR OU DU MODERATEUR, CE QUI VIENT D'ETRE FAIT, MERCI.)

En ce qui concerne les médies, ne serait tu aps au courant qu'un téléphone rouge reli TF1 et notre cher Président, ne serait tu pas que sous de Gaulle, les médias étaient soient nationalisés, soit fortement sous emprise étatique. OUvlierais tu aussi par la même occasion qu'en 2002, de nombreux personnages politique n'ont pas eu un temps de parole aussi important que celui de chirac à la télévision. Je trouve que tu fais beaucoup d'impassas volontaires sur les médias, et c'est trop facile.

En ce qui concerne la séparation des pouvoirs, on voit bien que tu n'as pas lu ta constitution de 1958, car tout ce que tu critiques sur Sarko ici même est tout à fait constitutionnel, et prévu par la constitution, alors si tu dois critiquer quelque chose, critique la consitution, pas l'Homme qui en profite et qui sait l'utiliser : pour moi ça s'apelle de l'inteligence, même s'il ne l'utilise pas à bon escient. Il arrive à cumuler des fonctions de façon légale, si la loi et la constitution étaient bien faites, il ne pourrait pas. Et quand au cumul de fonction, juste pour te rapeller que de nombreux Hommes politiques, sont aussi maires, attachés à un département ou une région ou à certains ministères, voir même à des postes au sein de l'armée ou de la justice. Donc franchement, Sarko n'innove en rien.

La démagogie, et cela n'a pas à être prouvé car on peut le voir en allumant la TV et en regardant nimprote quel Homme politique : ils le sont tous, cetains plus que d'autres, mais ils le sont tous, à commencer par notre ami chirac, sans compter la petite ségolène royale et bien d'autres. Donc non Sarko n'innove aps, il fait fort certes, mais pas d'innovation.

Relations de personnes au passé sulfureux tu dis ? Déjà lit la remarque que t'as faite Guillaume, et le passé sulfureux l'est déjà moins, et bien plus compréhensible que tu ne l'as expliqué à ta manière, ensuite regarde toujours ce petit post de guillaume qui te montre le sieur jospin dans toute sa splendeur. Après écoute ça : Chirca était dans un groupe d'extrème gauche dans sa jeunesse, distribuant des tracts communistes et assez virulent. Mittérant était dans un groupe d'extrème droite assez violent lui aussi (sans comtper qu'il a mené une politique de droit pendant ses mandats, pas mal pour un mec qui se dit du PS!). Et doit y'en avoir tellement d'autres. Comment reprocher à des hommes politiques ayant les mêmes opinions de se regrouper dans un parti, à savoir ici l'UMP ? C'est ridicule, le parti sert à çà, ta critique n'a donc aucun fondement.

Restriction des libertés ? Mais Mayrik, je t'encourage à aller lire la constitution que je me tape en permanence! Lit bien l'article 34 qui réduit considérablement le champs d'action et d'application de la loi, loi souvent assimilée à la souverainté nationale ou populaire. Non rfanchement, nos libertés sont déjà très restreintes rien que dans les textes établissant et règlant notre beau pays (ironie au passage, mais pas autant que jérome se plaira à l'entendre Razz ). Et à juste titre d'ailleurs, car à t'entendre parler, on croirait que tu veux une nouvelle constitution de 1791 et la DDHC de 1789 avec pleins de droit et de libertés, et tout et tout, sans aucun devoir et limitation... Allons, ça ne serait aps sérieux aujourd'hui. La restriction est obligatoire, et parfois pour mener une action efficace, il faut avoir une poigne de fer dans un gant de velour!

L'attaque en justice contre les rappeurs, je la soutien et la comprend! Je suis patriote, j'aime la France car c'est mon pays, ma nation et mon peuple que ej défendrais coute que coute si on l'attaque, de l'extérieur comme de l'intérieur! Et que voit on ? Des personnes X qui insultent la france tranquillement dans leurs musiques ? C'est honteux, et cette attaque en justice me parait tout à fait normale et légitime. Ce qui n'est pas normal c'est que c'est Sarko tout seul qui ai du porter plainte, toute la france aurait du le faire en entendant ces propos, mais non, fautcracher sur Sarko quoi qu'il fasse, mais s'il défend notre pays de paroles insultantes! Je commence à aovir des doutes sur l'amour que tu porte à la france, sans être un fanatique à fond pour la france bien sûr.

Je pense que tu as de quoi lire, moi je vais étudier notre belle constitution, et j'en tirerai surement de nouvelles données. Encore une fois, ne mets plus de lien, je peux te défendre, mais pas à l'infini et selon la volonté que je jugerai nécessaire. Mais très honetement, je trouve que tu manques sincèrement d'ojectivité dans ton analyse : elle est bonne, et pour une rgande partie juste, saf pour certains points explicités depuis le début, mais tu tefocalises sur Sarko comme s'il n' avait que lui, et comme s'il était le grand méchant loup. Ouvre toi un peu, et tu verras qu'ils sont pareils les autres, et en première ligne notre ami Chirac qui devrait lui être en prison pour tout ce qu'il a fait, ou même Juppé pour l'affaire du sang contaminé, ou même royale jugée y'a quelques temps par la Cour d'exception pour les ministres. Et encore d'autres. Non décidément je trouve que ce que tu fais est plus un acharnement qu'une analyse objectif, à un tel point que tu commets des erreurs pourtant évidentes (j'en commets aussi surement, et je t'attends bien sûr pour me corriger, merci d'ailleurs de me montrer mes fautes si j'en ai fait).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayrik
Bavard
Mayrik

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Mer 10 Mai à 14:41

Tout d'abord, en ce qui concerne les liens, tu me feras le plaisir d'avertir l'administrateur afin qu'il me poste une raison valable. Je ne connais aucun forum qui pratique la suppression des liens. Je serais donc curieux de savoir pourquoi cela est pratiqué ici… d'autant plus que les liens servent souvent à enrichir mes propos.

Tu ne vois pas l'intérêt des liens ? Considère donc la citation suivante qui ne prenait qu'un mot dans mon précédent post.
Citation :
«Paris Match»: gênant Genestar?
Le directeur de la rédaction en difficulté après une couverture déplaisante pour Sarkozy.

par Catherine MALLAVAL et Isabelle ROBERTS
lundi 28 novembre 2005

«Il y a ceux que l'on vire, oui absolument, c'est la vie, je crois que c'est parfois nécessaire (...). Ça ne veut pas dire qu'on est cruel parce qu'en écartant un journaliste (...) on laisse la chance à un autre.» L'auteur de ces propos prononcés vendredi sur le plateau d'i-Télé ? Arnaud Lagardère. Au beau milieu d'une interview sur les activités en presse de son groupe, il répond à une question alambiquée de Jacques Chancel sur un éventuel «changement à Match».

Urgence. Très vite, la phrase d'Arnaud Lagardère revient aux oreilles de la rédaction de Paris Match qui la décrypte ainsi : le viré, c'est Alain Genestar, directeur général de la rédaction. La Société des journalistes (SDJ) de l'hebdomadaire décide illico d'organiser une assemblée générale prévue ce matin à 11 heures. Les reporters sont priés de rappliquer. Il y a urgence.

Mais pourquoi un tel coup de chaud alors qu'à aucun moment Lagardère n'a prononcé le nom de Genestar ? Depuis un certain jeudi 25 août, le directeur général de la rédaction est en délicatesse avec le big boss. Ce jour-là, l'hebdo fait sa une sur Cécilia Sarkozy qui «a passé l'été entre New York et Paris» avec le publicitaire Richard Attias (patron d'une filiale de Publicis). Et d'afficher une photo plein pot du couple surpris en juillet à Manhattan à consulter des plans. Un scoop ? Le nom du nouvel élu circule depuis déjà plusieurs semaines. Mais le poids des photos, c'est autre chose. Et ce numéro-là fait un carton : il s'arrache à 900 000 exemplaires, rien que ça ! Un score qui devrait satisfaire Lagardère. Pas si simple.

Face à cet étalage des amours extraconjugales de Cécilia, Nicolas enrage. D'autant plus que Lagardère est un ami. Trahison ? Selon le Canard enchaîné, ce jeudi 25 août, Lagardère attend jusqu'à 15 heures pour passer un coup de fil à Sarko. Il lui affirme alors être désolé et n'avoir pas été informé de ce choix de une. Selon des proches de Lagardère, la couverture de ce numéro de Match n'aurait pas été affichée sur les murs le soir du bouclage, contrairement à l'usage.

Conséquence : loin d'avoir les honneurs pour son «coup» journalistique, Genestar se serait fait remonter les bretelles. Pour crime de lèse-Sarkozy ? Le groupe Lagardère préfère faire circuler une autre version : si Genestar a été mis en garde, c'est par crainte d'une «pipolisation» grandissante du titre. Gare à ne pas trop jouer avec la vie privée de personnages aussi peu habitués à jongler avec les médias que le couple Sarkozy ou Albert de Monaco et sa descendance illégitime. Nettement plus politiquement correcte, cette version-là...

«Intrusion». En tout cas, depuis la fin août, selon plusieurs sources, «Genestar est prié de se tenir à carreau». Ainsi, quand il se voit proposer des photos volées de Sarkozy avec sa nouvelle compagne, l'hebdo ne tente pas le diable. Décision est prise de ne pas les publier.

«Cette intrusion du politique est inacceptable, commente un journaliste de Match. Depuis la rentrée de septembre, c'est un vrai méli-mélo. Les rumeurs d'éviction de Genestar ne cessent de courir. Cette interview à i-Télé ne fait que rajouter à l'angoisse.» Et le grand reporter Michel Peyrard, vice-président de la SDJ, de renchérir : «Cette rédaction est déstabilisée depuis trois mois. Nous voulons des éclaircissements. Savoir si Alain Genestar est concerné par ce qu'a dit Arnaud Lagardère sur i-Télé.» Alors ? Joint hier, Lagardère affirmait à Libération que ses propos ne sont qu'«un commentaire de portée générale qui ne concerne pas Alain Genestar. Il est à Paris Match jusqu'à nouvel ordre. Le reste, c'est du fantasme».

Et Alain Genestar ? Il se refusait hier à «tout commentaire.»

Libération
Tu préfère un mot, ou une longue citation ? Le choix le plus judicieux me parait évident. Et pour toi ?



Retour au sujet.
Citation :
Sulrun
Comme tu remarqueras il est tôt, et effectivement je n'aurai pas le temps de faire de recherche pour te prouver ce que je n'ai pas à prouver, car quiconque a suivi son cours d'histoire au lycée sait tout ce que je pourrai dire.
Livre d'histoire ? La moitié des personnes que tu évoques sont mortes. Quand je te suggère de comparer les méthodes de Sarkozy avec celles d'une autre personnalité politique, je parle évidemment d'une personnalité qui est encore en fonction. Sans cela, on peut même trouver que la connerie de Sarkozy est normale... puisqu'elle est vielle comme le Monde. Si Sarkozy construisait des chambre à gaz, le légitimerais-tu sous prétexte qu'Hitler l'a fait ?Retour donc à l'histoire contemporaine. Je te redemande, puisque tu ne l'as pas encore fait, de me démontrer (citations à l'appui) qu'au moins une autre personnalité politique est comparable à Sarkozy concernant les points que j'ai rappelé plus haut. Je te l'ai déjà dit je ne sais combien de fois, mais tu continues à croire, par je ne sais quelle prétention, que je devrais te croire sur parole. Enfin, je t'invite à t'exercer à la logique... tu comprendra ainsi que ce qui n'existe pas est indémontrable. Donc, étant donné que c'est toi qui fait une affirmation (tous les politiques font la même chose que Sarkozy), c'est à toi de la démontrer. En effet, comment pourrais-je démontrer ce qui n'existe pas ? En effet, je me rappelle t'avoir déjà fait cette remarque, par MP, avec laquelle tu semblais pourtant d'accord...
Citation :
Sulrun
En ce qui concerne les médies, ne serait tu aps au courant qu'un téléphone rouge reli TF1 et notre cher Président
Source ou citation s'il te plait. Tu affirmes sans apporter d'élément de preuve... à ce jeu là, on peut faire les contes les plus farfelus. Cela dit, même s'il existait un téléphone rouge (ce dont je doute, en considérant les nombreuses erreurs de ton post), cela ne signifierai pas que Chirac soit influent chez TF1… d'autant plus que Bouygues est le parrain du dernier gamin de Sarkozy. Mais bon, cela ne me dérange pas que tu charges Chirac puisque je souhaite le voir lui aussi démissionner.

Citation :
Sulrun
En 2002, de nombreux personnages politique n'ont pas eu un temps de parole aussi important que celui de chirac à la télévision.
Source s'il te plait...

Citation :
Sulrun
tout ce que tu critiques sur Sarko ici même est tout à fait constitutionnel
Encore n'importe quoi ! "La loi est la même pour tous"... ça te dit quelque chose ? "La France est une République indivisible, laïque"... ça te dit quelque chose ? "Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens"... et ça, ça te dit quelque chose ? Je pourrais t'en citer d'autres.

Citation :
Sulrun
Relations de personnes au passé sulfureux tu dis ? Déjà lit la remarque que t'as faite Guillaume, et le passé sulfureux l'est déjà moins, et bien plus compréhensible que tu ne l'as expliqué à ta manière, ensuite regarde toujours ce petit post de guillaume qui te montre le sieur jospin dans toute sa splendeur.
Le groupe "Occident" était fasciste et raciste... ce n'est pas parce qu'il était anti-communiste que ça excuse le reste. Relis donc ma réponse... tu verras que je m'explique clairement. Si tu contestes, encore une fois (c'est vraiment chiant de te rappeler à chaque fois à un minimum d'honnêteté intellectuel), cites le passage concerné, et dis moi sur quel point tu n'est pas d'accord. Sinon, pour Jospin, au cas ou tu aurais loupé l'épisode, je te rappelle qu'il n'a plus de responsabilité au sein du PS, et que sa candidature aux prochaines présidentielles est plus qu'improbable. Cela dit, tu peut lui aussi le charger, ça ne me dérangera pas (j'ai aussi une dent contre lui).

Citation :
Sulrun
à t'entendre parler, on croirait que tu veux une nouvelle constitution de 1791 et la DDHC de 1789 avec pleins de droit et de libertés, et tout et tout, sans aucun devoir et limitation...
Si tu la connaissais aussi bien que moi, tu ne mélangerai pas tout en parlant de la DDHC 1789 comme si elle appartenait au passé... car vois-tu, notre attachement à la DDHC 1789 est clairement stipulé dans notre Constitution... dès les premières lignes du préambule d'ailleurs.
Citation :
Constitution de la République française
Préambule
Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l'Homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu'ils ont été définis par la Déclaration de 1789...
Ensuite, le fait de sous-entendre que la DDHC 1789 ne proccure que des droits et aucun devoirs est totalement idiot. Droits et devoirs sont intimement liés et ne peuvent exister l'un sans l'autre.

Citation :
Sulrun
L'attaque en justice contre les rappeurs, je la soutien et la comprend!
Consulte donc les textes de chansons de Brassens ou Renaud par exemple... Aurais-tu trouvé normal qu'ils soient eux aussi traîné en justice ? Moi pas.
Citation :
Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen 1789
Article 11
La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme…

Citation :
Sulrun
Ce qui n'est pas normal c'est que c'est Sarko tout seul qui ai du porter plainte
Encore une fois, cela démontre que tu ne lis ou retiens que ce que tu veux. Relis donc le premier post...

Citation :
Sulrun
Je commence à avoir des doutes sur l'amour que tu porte à la france, sans être un fanatique à fond pour la france bien sûr.
Moi j'aime la France pays des Droits de l'Homme... contrairement à toi qui semble préférer celle de Pétain.

Citation :
Sulrun
tu tefocalises sur Sarko comme s'il n' avait que lui
Tu as pensé à lire le titre du topic ? Si tu ne veux pas parler de Sarkozy, il ne faut pas poster ici...

Citation :
Sulrun
Ouvre toi un peu, et tu verras qu'ils sont pareils les autres
Depuis le début je suis ouvert à ta démonstration... mais je l'attends toujours.

Citation :
Sulrun
Juppé pour l'affaire du sang contaminé
C'était pas Juppé mais Fabius... une erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume =
Membre V.I.P. du mois
Guillaume =

Nombre de messages : 425
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Mer 10 Mai à 14:59

Mayrik a écrit:

Pour finir, quelques propos sur le groupuscule "Occident". Je suis parfaitement conscient qu'il est plus que probable que certains des anciens membres de ce groupe se soient convertis à plus d'humanisme. Mais je pense que le fait que la plupart d'entre eux défendent la politique de Sarkozy est loin d'être anecdotique. Petit rappel : en 68, les membres de ce groupe étaient pour la guerre du VietNam. Aujourd'hui, ils sont majoritairement favorables à un engagement de la France au côté des américains en Irak... La forme change, mais le fond est le même !

Oui, Occident a dérivé vers l'extrêmisme pure et dure, et l'anti-communisme est un domaine privilégié de l'extrême-droite. Mais de là à considérer les anciens-membres comme étant toujours de ce bord politique, c'est aller un peu vite en besogne. Les "erreurs" de jeunesse, chaque homme politique en à fait, je t'ai cité Jospin comme exemple.
Si on devait vérifier le passé de chaque homme politique "bien pensant", je pense qu'on aurait des surprises Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayrik
Bavard
Mayrik

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Mer 10 Mai à 16:42

Tu as raison de souligner ce point Guillaume. Mais tout de même, quand on consulte la liste, on s'aperçoit que soit ils sont arrivés au FN, soit au MPF, soit à l'UMP... ces derniers soutenant fermement la politique de Sarkozy. Le nombre d'anciens membres ayant finis à l'UDF ou au PS sont très rares, voir même inexistants... ce n'est pas un hasard. Cela dit, il est probable que certains anciens membres aient regretté d'avoir appartenus à ce groupuscule... mais je crains que ce ne soit pas une majorité. De plus, je n'ai trouvé l'équivalent de l'entourage de Sarkozy chez aucune autre personnalité politique (sauf à sa droite peut-être). Enfin, il me semble cependant évident que cette constatation ne peut, à elle seule, permettre une conclusion irrévocable. Mais quand on considère tous les points... je laisse à chacun le soin de faire sa propre conclusion. La mienne étant la suivante : Sarkozy n'est pas fasciste, car la définition du fascisme, si l'on souhaite être rigoureux, s'inscrit dans un contexte historique précis... mais sans aucun doute, Sarko est un facho (une caricature du parfait petit fasciste en somme). Ce que je regrette, c'est que les personnes qui lui ont accordé, avec de bons sentiments, leur confiance, et qui lui reste fidèle, ne seront pas récompensé de cette qualité (fidèlité) qui semble lui faire cruellement défaut.

Pour cela, j'encourage tous les sarkozistes à suivre l'exemple de celui qu'ils soutiennent en le trahisant. N'ayez pas de remord, car ce personnage qui a réussi à amadouer machiavéliquement beaucoup de personnes, est une honte pour la France... une honte pour nos valeurs humanistes et universalles... valeurs qui nous permettent d'obtenir le respect de très nombreux pays à travers notre rayonnement culturel dans le Monde... valeurs qui sont, me semble t'il, un gage de paix et de progrès pour l'humanité. Ne le laissons pas continuer à détruire ce que nous avons de plus précieux dans notre pays.

HS : J'ai plus de considération pour les communistes (pas les stalinistes) que pour l'extrême droite... notamment parce que les premiers plébiscitent l'humanisme alors que les seconds entretiennent la haine et le racisme (il suffit, pour s'en rendre compte, de comparer les sites d'extrême droite avec ceux de l'extrême gauche).


Joli mois de mai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Mer 10 Mai à 17:47

Bon bon bon, Mayrik tu commences à m'échauffer les oreilles, et ce pour plusieurs raisons de forme auxquelles je serai dorénavant intransigeant!

Tout d'abord j'ai retiré une grande partie de ton post, plus qu'insultante, intutile et sans aucun intéret pour le débat! De plus, l'histoire du lien, et je te l'avais dit par MP, moi je m'en fiche qu'il y ai des liens, je trouve ça effectivement plus pratique qu'une citation! Toujours est il que ce n'est pas moi qui ai les commande, et je ne fais qu'obéir aux ordre de l'Administrateur! Alors si je te dis de ne pas commenter cette décision, tu ne le fais pas c'est tout, ou tu en parles à l'interessé en MP. La prochaine fois je ne serai pas aussi clément et supprimerai tout ton post pour le moindre lien qui y est présent, à moins que l'administrateur en juge autrement!

En ce qui concerne toutes tes attaques gratuites, ne compte pas les remettre ou je supprimerai ton post, post que j'ai gardé pour continuer le débat, mais vu certaines remarques j'ai été tenté de le supprimer. La prochaine fois soit mon virulent, car pas une seule fois je ne t'ai insulté dans mon post, et pourtant, avec l'avis d'autres membres, tu mériterai des remontrances. Alors avant de croire que j'ai la connaissance absolue et toi le soutien de tous, soit plus calme ou tu seras censuré dans ton débat.

Ensuite, pour toutes mes erreures, souvent futiles (comme Juppé ou Fabius, le nom importe peu, je voulais te montrer l'acte, pas la personne dont je me préoccupe peu), je suis humain, et comme toi je fais beaucoup d'erreures. Mais contrairement à toi, je ne me focalise pas sur une personne, j'essaie de jugé équitablement tout le monde, mort ou vivant cela n'a pas di'mportance. J'arrive de suite à la remarque sur Pétain que je n'ai pas supprimé pour que tout le monde voit l'étendue de ta stupidité. Je pense etre bien plus patriote de la République Française et de ses valeurs ainsi que défenseur de ses institutions que toi mon cher Mayrik. Si un jour une guerre éclate, ce seront surement les gens comme toi qui ne voudront pas aller au combat, et filer la queue entre les jambes, car critiquer c'est bien beau, agir ça devient trop dur! Bref. Ta remarque sur Pétain est inadmissible, car tu l'assimiles non seulement uniquement à sa période de la seconde Guerre mondiale (alors qu'il était vieux et sénile, et tu en oublies aussi sa gloire pendant la première guerre, mais bon...toi aussi tu choisis ce que tu veux prendre comme information), mais en plus tu dis que je soutien sa politique de collaboration. Je ne vais pas te faire part de l'insulte personelle que cela me fait, famille de résitants! , mais même en tant que principe, prouve moi à ton tour que je soutiens sa politique de collaboration, chose impossible, et on verra après!

Pour ce qui est du reste, je maintiens que tu ne réfléchis pas ou que trop peu à ce que tu me dis sur la critique : c'est à toi de prouver. Moi je n'ai pas ouvert ce débat en lynchant sarko que je sache, et je n'ai donc pas à fournir de preuve que Sarko n'est pas ce que tu dis, je veux juste que toi tu me prouves que Sarko fait tout ce que tu dis qu'il fait, et ce de façon frauduleuse ou contre les moeurs, ou alors que ça lui est spécifique afin que la critique soit fondée. Regarde le code civil, et tu verras que c'est à toi qu'incombe la charge de la preuve, car c'est TOI qui attaque, pas moi, et tant que tes preuves sont insuffisantes, je n'ai rien à prouver, d'autant plus que la plupart des choses que je t'ai dit sont prouvées par leur éxistence visible même dans la société. Et pour le coup du téléphone avec TF1, va relire ton cours d'Histoire du lycée, on l'a vu, mais bon à chacun de cibler ce qu'il veut apprendre aussi... N'est ce pas la remarque que tu m'as faite ? ? ?

Fais attention de ne pas aller trop loin dans tes attaques personnelles Mayrik, car pas mal de choses que tu as dites et que j'ai supprimé auraient pu etre dites en MP, sans inquiéter personne. Tu as préféré te la joué grand révolutionnaire, tu veux refaire mai 68 ? Tu veux une nouvelle révolution ? Tu crois que tu vas y arriver avec le peu de crédibilité que tu nous apportes, avec le peu de véritables arguments de bien fondé que tu nous apporte ? Non très sérieusement, certaines choses dans ton post auraient pu etre évitées, tu ne l'as pas fait, tu assumeras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Jeu 11 Mai à 23:01

Débat rouvert, mais aux vues des évènements précédents, toute écart sera sanctionné immédiatement. Merci de reprendre le débat dans le calme. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme
Rang: Administrateur
Jérôme

Nombre de messages : 613
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Dim 21 Mai à 20:24

Suite aux propos absolument scandaleux qu'a tenu Nicolas Sarkozy devant plusieurs ministres d'états africains, je me permet de réouvrir ce débat.

En effet, comme justification pour sa (minable) réforme de l'immigration choisie, Sarkozy a simplement lancé que "la France, économiquement, n'a pas besoin de l'Afrique".

A tout ceux qui pensent "qu'il n'a pas tort" (et il me semble qu'ils sont nombreux), je répondrai ceci : la France n'a pas plus besoin économiquement des handicapés ou des chômeurs que de l'Afrique. Pourtant, si Sarkozy se permettait de tenir de tels discours à l'égard de ces deux groupes, la majorité s'insurgerait de son inhumanité.
Je pense donc qu'il est d'utilité public de reconnaître un fait qui devient de plus en plus indéniable : Sarkozy est définitivement un danger.

_________________
DES QUESTIONS SUR LE MLC ? mlc_parti@noos.fr

www.mlc-parti.com
http://mlc.noosblog.fr

N'OUBLIEZ PAS DE LIRE LA CHARTE DU FORUM AVANT DE POSTER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mlc-parti.com
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Dim 21 Mai à 20:32

Il y a quand même une forte différence à faire entre l'Afrique et sa population, et la France et ses handicapés, qui même dans leur condition restent français. Je ne trouve pas Sarko dangereux dans ce qu'il dit là, ce que je trouve dangereux c'est ta réaction : on en peut pas accueillir la terre entière, faut savoir etre ferme et dur parfois. Je ne vois aps ce qu'il y a d'inhumain à dire que la France, petit pays en difficulté économique et sociale en ce moment, ne puisse pas accueillir la misère du monde entier. Franchement je trouve que tu manques de pragmatisme, de réalisme et d'honneteté. C'est mon point de vue personnel bien sûr. Je trouve ta réaction sans aucun fondement, car pour moi un chat est un chat, et ce que dit sarko est tout à fait vrai : on en peut pas, de tous les points de vues, accepté les immigrés clandestions car on a suffisemment de problème chez nous sans prendre en plus ceux des autres pays. Ou alors la France est condamnée d'avance.

Pour moi sarko a raison, il n'utilise pas de gants c'est tout. La forme te déplait, moi un peu mais pas autant que toi car au moins il est franc et direct, il ne ment pas, et c'est déjà ça. Et sur le fond je suis d'accord avec lui.

Edition : Tu vois Jérome, c'est marrant quand même : je n'aime pas spécialement Sarkozy, voire pas du tout même. Mais le voir se faire attaquer sur des points que je trouve injustifiés comme attaques, ça me pousse à le défendre, chose que je n'ai pas envie de faire parce que je l'aimerai, mais parce que je trouve vos attaques contre lui injustifiées, sans réel fondement. Je me retrouve à protéger un mec que j'aime pas parce que d'autres qu'ils l'aiment pas, selon moi, le critiquent sur de mauvais points. Donc au final, je sais pas qui est mieux, lui ou vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme
Rang: Administrateur
Jérôme

Nombre de messages : 613
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Dim 21 Mai à 21:51

Ce que tu me dis n'as pas grand chose à voir avec ma remarque : je n'ai pas relancé le débat sur la réforme de Sarkozy en elle-même. Sur cette question, tu connais ma position, je connais la tienne, et les deux sont incompatibles.

Non : je lançais un débat sur la remarque de Sarkozy "la France, économiquement, n'a pas besoin de l'Afrique".
A cela, tu n'as répondu seulement que dans ta première phrase :
Citation :
Il y a quand même une forte différence à faire entre l'Afrique et sa population, et la France et ses handicapés, qui même dans leur condition restent français.

A cette réponse, je te dirai la chose suivante : d'une part, que quoi qu'il arrive, il s'agit d'une erreur diplomatique absolument grossière. Lorsqu'on part représenter la France auprès de dirigeants africains, on ne se permet pas de dire de telles choses : c'est une question de bienséance.

Ensuite, il faut constater que la remarque de Sarkozy dépasse le simple cadre d'une discussion sur l'immigration : dire à l'Afrique que la France n'a pas besoin d'eux, c'est ramener les relations internationales à des relations purement économiques.
Or, les relations internationales sont aussi une affaire de politique : de toute évidence, Sarkozy a négligé cet aspect. Il ne voit le monde que par l'économie, et en ce sens ne peut que manquer de politesse vis à vis des pays pauvres ou en voie de développement.

Enfin, je ferai remarquer que c'est avoir une conception bien utilitariste de l'immigration que de dire qu'il y a "une forte différence à faire entre l'Afrique et sa population, et la France et ses handicapés, qui même dans leur condition restent français". Les immigrés ne sont pas du bétail que l'on laisse entrer lorsque la France a économiquement besoin d'eux.
Cette vision 100% capitaliste de l'immigration est détestable, et a déjà causé les problèmes sociaux que l'on connaît aujourd'hui en France.

Si Sarkozy est suffisament chauvin pour distinguer les "personnes-inutiles-à-l'économie-française" et les "personnes-inutiles-à-l'économie-française-MAIS-français", c'est son problème. Si tu te mets à le soutenir dans cette logique, ça devient aussi le tient.

_________________
DES QUESTIONS SUR LE MLC ? mlc_parti@noos.fr

www.mlc-parti.com
http://mlc.noosblog.fr

N'OUBLIEZ PAS DE LIRE LA CHARTE DU FORUM AVANT DE POSTER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mlc-parti.com
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Dim 21 Mai à 22:02

Tu fais une grossière erreur en interprétant ce que j'ai dit en le mettant à la sauce sarkozienne si je puix dire. Attends bouge pas je m'explique :

Citation :
Enfin, je ferai remarquer que c'est avoir une conception bien utilitariste de l'immigration que de dire qu'il y a "une forte différence à faire entre l'Afrique et sa population, et la France et ses handicapés, qui même dans leur condition restent français". Les immigrés ne sont pas du bétail que l'on laisse entrer lorsque la France a économiquement besoin d'eux.
Cette vision 100% capitaliste de l'immigration est détestable, et a déjà causé les problèmes sociaux que l'on connaît aujourd'hui en France.

Je ne vois ici aucun rapport avec ce que j'ai dit : je te dis qu'un handicapé français est français, mais qu'un immigré clandestin, handicapé ou pas, n'est pas français. C'est tout. Donc handicapé français ou pas handicapé mais quand même français, on a la nationalité. Un immigré ne l'a pas, et de plus s'il vient clandestinement, contrairement à toi je trouve qu'il n'a pas le droit ni la possibilité de rester, car la loi l'interdit, et selon moi à juste titre, à moins que tu veuilles voir débarquer toute l'afrique, et tous les peuples des pays pauvres, en France. Dans ce cas là et bien écoute je part, car la France serait foutue, tout simplement car on a déjà tant de problèmes qu'en pluss i on prend tous ceux de la planète ça deviendrait plus qu'impossible jérome.

Je ne vois pasl'immigration d'un point utilitariste et économique, et je pense que même si tu as raison partiellement, tu interprètes pas mal ce que dit sarko, qui à mon avis n'était pas entièrement économique. Bien sûr qu'il fait preuve d'une maladresse incomparable pour la diplomatie,e t d'un manque de respect évident, mais je n'ai aucunement cautionné ce qu'il a dit. Je te dit juste que du point de vue que je donne je suis d'accord avec le sien, donc de façon partielle. Pour moi l'immigration ne devrait pas être économique, mais c'est se voiler la face jérome que de nier que c'est partout le cas dans le monde. DOnc une fois de plus Sarko se tape le mauvais role aprce qu'il apelle un chat un chat... nous sommes dans un pays où dès qu'on ne ment pas on se fait injurier, donc forcément il prend toujours le mauvais role. Je dis aps qu'il ment pas, n'oublions pas que c'est un politicar, et comme eux il ment pas mal, sans compter les problèmes vus par Mayrik.

Citation :
Si Sarkozy est suffisament chauvin pour distinguer les "personnes-inutiles-à-l'économie-française" et les "personnes-inutiles-à-l'économie-française-MAIS-français", c'est son problème. Si tu te mets à le soutenir dans cette logique, ça devient aussi le tient.

Je ne soutient aucunement cette logique, logique qui est interprétative selon ton point de vue je le rapelle. Je ne la soutient pas, comme je ne soutient pas non plus ta thèse qui est un mensonge par omission ou par "voilage de face" je trouve, mais là aussi c'est mon point de vue personnel. Bref, je ne soutient pas cette position que tu donnes car elle est difficilement soutenable d'un point de vue moral. Toujours est il que tendre trop vers l'inverse, c'est se voiler la face dans notre monde actuel.

Petite édition : je viens de remarquer que tu fais une nouvelle erreur, désolé Very Happy Donc tu dis qu'il fait la distinction que tu donnes, hors il ne l'a pas fait dans son discours, c'est toi qui l'as faite en parlant des handicapés français, lui n'en a pas parlé et ne l'a pas vu comme toi. Tu déformes donc ce qu'il dit là si je vois clair (mes yeux sont excellents Wink ). Il n'a pas fait la distinction entre les deux types de personnes inutiles à l'économie française, et n'a même aps dit que les handicapés étaient inutiles à l'économie française. Ce serait en plus une grave erreur car par exemple pour un travail de bureau un handicapé est aussi qualifié physiquement parlant pour remplir son travail. Bref, je trouve que tu raisonnes beaucoup sur une interprétation extrapolative de ses propos agrémentés de tes rajouts qui font que forcément il passe pour mauvais. Mais il faut dire que tu as subtilement fait la chose, j'ai relu deux fois et m'en sui aperçu à la troisième. Tu vois tu feras un bon politicien, car la manipulation n'est pas réservée qu'à Sarko Very Happy (ironie partielle je précise Wink ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume =
Membre V.I.P. du mois
Guillaume =

Nombre de messages : 425
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Lun 22 Mai à 14:10

Je rebondirais sur 2 points bounce

Jérôme a écrit:

Enfin, je ferai remarquer que c'est avoir une conception bien utilitariste de l'immigration que de dire qu'il y a "une forte différence à faire entre l'Afrique et sa population, et la France et ses handicapés, qui même dans leur condition restent français". Les immigrés ne sont pas du bétail que l'on laisse entrer lorsque la France a économiquement besoin d'eux.
Cette vision 100% capitaliste de l'immigration est détestable, et a déjà causé les problèmes sociaux que l'on connaît aujourd'hui en France.

"Vision 100% capitalise"...Hum, je peux retorquer que ta vision est 100% socialiste Smile Ca veut rien dire, mais c'est jolie.
Donc entre ces deux extrêmes, il faut bien trouver un milieu. Certes, la politique de Sarko en matière d'immigration n'est pas très "humaniste" mais accepte toute la misère du monde comme l'a dit Sulrun, je ne crois pas que ce soit très intelligent, surtotu quand on a pas les moyens d'accueils.


Jérôme a écrit:

Si Sarkozy est suffisament chauvin pour distinguer les "personnes-inutiles-à-l'économie-française" et les "personnes-inutiles-à-l'économie-française-MAIS-français", c'est son problème. Si tu te mets à le soutenir dans cette logique, ça devient aussi le tient.


Euh, je ne vois pas trop ce que vient faire ici un quelconque chauvinisme Very Happy
Déjà, c'est logique que les Français soient privilégiés. Sinon à quoi ca sert d'avoir des nationalités ?
Quand à l'immigration choisis, je crois que le Canada utilise déjà cette méthode et que ca se passe très bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme
Rang: Administrateur
Jérôme

Nombre de messages : 613
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/04/2005

MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   Lun 22 Mai à 21:17

Citation :
Donc entre ces deux extrêmes, il faut bien trouver un milieu. Certes, la politique de Sarko en matière d'immigration n'est pas très "humaniste" mais accepte toute la misère du monde comme l'a dit Sulrun, je ne crois pas que ce soit très intelligent, surtotu quand on a pas les moyens d'accueils.
A la vérité, aucune solution extrémiste ne semble envisageable. Ce n'est pas parce que je rejette la solution de droite conservatrice de Sarkozy que j'approuve la politique de l'autruche soutenue par la gauche.
Ce qui est intelligent pour moi, c'est de revoir le procesus d'intégration des immigrés pour commencer. Ça ne signifie pas "laisser la misère du monde entrer", mais simplement faire en sorte que l'immigration ne soit plus considérée comme un problème.

Citation :
Euh, je ne vois pas trop ce que vient faire ici un quelconque chauvinisme
Déjà, c'est logique que les Français soient privilégiés. Sinon à quoi ca sert d'avoir des nationalités ?
Et effectivement, pour reprendre mon exemple, les handicapés sont privilégiés puisqu'ils reçoivent à juste de titre des allocations pour leur handicap. ÇA c'est un privilège.
Laisser entrer un immigré malgré le fait qu'il soit "inutile à l'économie", ce n'est pas un privilège qu'on lui fait : c'est juste une question humaine. On ne jette pas ceux qui sont inutiles à l'économie.

Citation :
Quand à l'immigration choisis, je crois que le Canada utilise déjà cette méthode et que ca se passe très bien
Les Etats Unis n'ont pas recours à l'immigration choisie. Pourtant, ils sont la première puissance ECONOMIQUE (un mot cher à Mr Sarkozy) mondiale. Alors certes, on pourra dire : "on voit le résultat : Ghettos, racisme etc.". Mais à ce moment aucun exemple n'est valable, car aucun exemple n'est parfait.

_________________
DES QUESTIONS SUR LE MLC ? mlc_parti@noos.fr

www.mlc-parti.com
http://mlc.noosblog.fr

N'OUBLIEZ PAS DE LIRE LA CHARTE DU FORUM AVANT DE POSTER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mlc-parti.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarkozy sympathise t'il avec l'extrème droite actuellement ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jojo petit bébé de 3 semaines avec une SPR
» je vous présente mon histoire avec ma fille Inès
» recherche modèle de contrat (avec dérogation scolaire)
» Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Débattre : forum du MLC :: DEBATTRE :: QUESTIONS D'ACTUALITE-
Sauter vers: