Débattre : forum du MLC

Forum officiel du parti MLC
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 A propos du témoignage de Mayrik

Aller en bas 
AuteurMessage
electronlibre
Modérateur
electronlibre

Nombre de messages : 147
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/12/2005

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptySam 1 Avr à 17:35

Lien:
http://mlc-parti.forumactif.com/viewtopic.forum?t=234

Ce témoignage précis et descriptif est écrit avec une grande clarté et il respire l'honnêteté (je veux dire la non-manipulation). Je conseille vivement à Mayrik de l'envoyer à la presse, je pense qu'il est susceptible d'intéresser certains médias et il serait intéressant de voir où il est censuré.

J'ai particulièrement été accroché à ce périple du début à la fin. Je pense qu'il est capable de secouer les idées reçues de beaucoup de monde. Qu'on soit pour ou contre le CPE, pour ou contre les manifestations et les grèves, il ne laissera personne insensible.


(au fait pourquoi ce sujet a-t-il été vérrouillé?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notdeaf.com
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptySam 1 Avr à 18:18

C'est vrai que j'aurai aimé pouvoir répondre à Mayrik sur son sujet. Mais bon. Par contre, j'ai aussi trouver son commentaire très bon, mais je trouve que parfois tu (mayrik) y vas un peu fort sur les forces de l'ordre, en faisant un certains catalogue : manifestant = gentils, et froces de l'ordre = gros méchants pas beaux qui veulent taper tout le monde. Je pense que cette vision est tout de même érronée (j(ai vu la manifestation, je n'ay ai pas participer mais j'habite sur le parcours, donc j'ai vu une grande partie du déroulement, et les forces de l'ordre avaient l'air correctes). Je pense que remettre toute la faute sur elles est un peu facile, car on sait bien que les manifestants peuvent être violents et provocateurs. Je pense que les deux sont responsables, en cas de dérives.

Quand au fait des policiers déguisés en civil, cela me paraissait évident et que c'était une certitude pour tous. Et je trouve ça normal, ça permet de pouvoir prévoir tout dérapage et des interpellations plus faciles, avec moins de violence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
electronlibre
Modérateur
electronlibre

Nombre de messages : 147
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/12/2005

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptySam 1 Avr à 18:45

Je ne veux pas me faire le défenseur de Mayrik mais au vu de l'histoire qu'il a vécu je ne trouve justement pas qu'il y ait d'a-priori négatifs sur la police dans son texte.

Citation :
Quand au fait des policiers déguisés en civil, cela me paraissait évident et que c'était une certitude pour tous. Et je trouve ça normal, ça permet de pouvoir prévoir tout dérapage et des interpellations plus faciles, avec moins de violence.

Ce n'est pas les policiers en civil qui dérange, ce qui dérange le plus c'est que ce soit ces policiers qui déclenchent l'émeute en déclenchant les hostilités au sein des manifestants. Si cela est vrai, c'est quelque chose dont le pays peut avoir honte.

Je sais que la présence policière est nécessaire lors de gros rassemblements de ce type mais ce n'est pas à la police de déclencher l'émeute. Et ce n'est certainement pas les policiers sur place qui sont responsables... ils ne font qu'obéïr à des ordres qui viennent d'en haut.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notdeaf.com
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptySam 1 Avr à 19:19

Effectivement je n'avais pas compris cela dans ce sens, pour le déclenchement d'émeutes dus à des policiers... Effectivement, si cela est vrai c'est bien stupide de la part de ceux "d'en haut" de donner de tels ordres, honteux même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayrik
Bavard
Mayrik

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 23/12/2005

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptyDim 2 Avr à 5:03

Tout d'abord, je tiens à vous remercier pour vos compliments qui me vont droit au coeur.

Concernant le manichéisme : "Manifestant = gentils. Forces de l'ordre = gros méchants pas beaux", il reflète en effet un parti pris... celui des citoyens qui sont les plus démunis. Cependant, je tiens à souligner que je ne condamne pas la force publique en tant que force publique. Ce que je condamne, c'est l'utilisation qui en est faite… car je constate qu’encore une fois, l'un de nos droits fondamentaux est bafoué.
Citation :
Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789
Article 12 - La garantie des droits de l'homme et du citoyen nécessite une force publique ; cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux à qui elle est confiée.
"Police nationale... milice du capital" est un slogan qui n'est pas scandé sans raisons.

Je pense que la force publique est nécessaire... mais notre société doit évoluer pour que nous ayons de moins en moins besoin d'elle. Au lieu de ça, les effectifs se renforcent. Tant d'argent qui aurait pus être avantageusement investi dans l'éducation par exemple... Education qui, conjugué à la possibilité de pouvoir, pour chacun d'entre nous, se construire un avenir, éviterai cette autre aberration de notre société : "la construction de nouvelles cellules de prison". C’est à la source qu’il faut combattre le mal. L’emploi de la répression ne fait que palier aux conséquences du mépris de certaines couches sociales. L’emploi de la répression, pour répondre à un incivisme qui s’alimente des injustices, n’est qu’un pis-aller. Cela révèle l’état d’esprit de nos politiques qui, convertis au dogme du libéralisme, ne jurent plus que par la rentabilité à court terme. Ce sont des personnes qui ont renoncés à construire un Monde plus juste, un Monde meilleur pour notre avenir. Ces personnes ne portent aucun projet d’avenir. Ces personnes n’ont pas d’ambition… à part celle qui se nourrit de leur égoïsme.

En ce qui concerne les "émeutes", je pense qu'elles n’avaient pas besoin de policiers déguisés en casseurs pour se déclencher… elles étaient inévitables… notamment à l’issu de la manifestation du 16 mars. Est-ce un hasard si elles eurent lieux à chaque fois aux abords de compagnies de CRS nous barrant le passage ? Je ne crois pas. J'ose espérer que c'est parce que la Liberté nous est très précieuse.

Au sujet de la présence d’une personne (le policier déguisé en "casseur") plutôt balaise (1,90m, 90kg à vue d’oeil), ayant une attitude déterminée, je pense qu'elle fut un encouragement à la violence… c’est pour cela que la police s’est rendu coupable à mes yeux. Je pourrais facilement extrapoler… mais "je préfère, Probité, ton pain sec".

Concernant la censure, Jérôme me l’a signalé et l’a expliqué par le fait que j’avais posté cet article sur d’autres forums… et que donc, il serait préférable de le mettre dans un blog… ce qui n’est pas totalement faux… mais cela vous aurez probablement privé d’un témoignage que je tiens à partager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume =
Membre V.I.P. du mois
Guillaume =

Nombre de messages : 425
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/04/2005

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptyDim 2 Avr à 13:03

Mayrik a écrit:

Je pense que la force publique est nécessaire... mais notre société doit évoluer pour que nous ayons de moins en moins besoin d'elle. Au lieu de ça, les effectifs se renforcent. Tant d'argent qui aurait pus être avantageusement investi dans l'éducation par exemple... Education qui, conjugué à la possibilité de pouvoir, pour chacun d'entre nous, se construire un avenir, éviterai cette autre aberration de notre société : "la construction de nouvelles cellules de prison". C’est à la source qu’il faut combattre le mal. L’emploi de la répression ne fait que palier aux conséquences du mépris de certaines couches sociales. L’emploi de la répression, pour répondre à un incivisme qui s’alimente des injustices, n’est qu’un pis-aller. Cela révèle l’état d’esprit de nos politiques qui, convertis au dogme du libéralisme, ne jurent plus que par la rentabilité à court terme. Ce sont des personnes qui ont renoncés à construire un Monde plus juste, un Monde meilleur pour notre avenir. Ces personnes ne portent aucun projet d’avenir. Ces personnes n’ont pas d’ambition… à part celle qui se nourrit de leur égoïsme.

Ou tout simplement ce sont des personnes qui sont conscientes dans le monde où elles vivent; qu'elles ne se cachent pas derrière des principes utopiques et simplistes [tout le monde il est bien, tout le monde il doit être a égalité]; que ce monde est dominé par les USA et bientôt par la Chine et l'Inde; que ce monde EST LIBERAL; que la tentative de favoriser les pays européens a été annéanti le 29 mai 2005;

Citation :
En ce qui concerne les "émeutes", je pense qu'elles n’avaient pas besoin de policiers déguisés en casseurs pour se déclencher… elles étaient inévitables… notamment à l’issu de la manifestation du 16 mars. Est-ce un hasard si elles eurent lieux à chaque fois aux abords de compagnies de CRS nous barrant le passage ? Je ne crois pas. J'ose espérer que c'est parce que la Liberté nous est très précieuse.

A propos du témoignage de Mayrik Ap78338812303202006_big

C'est un flic en civil ?

A propos du témoignage de Mayrik Reuters78338472303202010_big

C'est une chasse aux RG ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptyDim 2 Avr à 13:50

Je pense que le post de Guillaume relate bien les évènements... Je pense Mayrik que tu te montes facilement la tete avec certains préjugés consitant à dire que nous avons tous des DROITS, mais sans en mesurer les devoirs! Car les droits ne peuvent être acceptés et acceptables que si nous respectons nos devoirs... Mais ce n'est pas le cas : les manifestants ne respectent que peu de choses, alors en quoi auraient-ils droit à la liberté de pouvoir foutre la merde sans blocages et interventions des forces de "l'ordre" (ce mot n'a pas été choisi au hasard non plus, l'ordre!).

Bien sûr que ta vision de la chose est belle, mais ce n'est qu'une vision idéale de ce que devrait etre ce genre d'évènements, la réalité est toute autre malheureusement...

Il n'y a ni bon ni mauvais dans l'histoire, mais quand j'entends qu'une vongtaine de CRS se sont pris des pavés dans la gueule, et qu'ils sont à l'hosto, mon parti est vite pris! Ce genre de révoltes sans intéret est ridicule je trouve, et sur les photos qu'on voit ici, ce ne sont pas des flics qui s'en prennent dans la gueule, mais bien des manifestants par d'autres manifestants... Elle est belle la manifestation de gens qui se disent etre solidaires!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
electronlibre
Modérateur
electronlibre

Nombre de messages : 147
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/12/2005

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptyDim 2 Avr à 21:00

Avec ces quelques discours on se rend vite compte de la fracture qui existe entre les libéraux et les socialistes (je ne parle pas du parti socialiste mais de ceux qui ont une pensée socialiste... c'est très différent).

Bon vous avez dû le remarquer, je penche plutôt du côté socialiste parce que pour moi le libéralisme est une sorte de guerre commerciale. Il faut produire et vendre plus que son concurrent pour devenir le maître du monde et ce sans aucun scrupule, sans respecter les êtres humains. C'est une sorte de loi du plus fort qui ne s'intéresse qu'au côté consommateur de l'être humain. Bien sûr il n'y a pas que du mauvais là dedans mais à partir du moment ou il y a des règles strictes, des minimas sociaux appliqués par tous.

C'est grave de penser que le futur du monde sera libéral ou ne sera pas. Vous avez dû remarquer le nombre de fusions de grosses entreprises internationales dont les budgets dépassent ceux de certains états. Bientôt, la concurrence si cher à nos idéalistes libéraux aura disparu et le sort du monde ne sera qu'entre les mains de 4 ou 5 multinationales gigantesques qui auront tout pouvoir et pourront dicter leur ligne de conduite aux états... Est-ce ça le monde dont vous rêvez?

Le libéralisme comme le socialisme a aussi son côté idéaliste mais il faut bien regarder le revers de la médaille avant de foncer tête baissée dans le tas. Je pense qu'on peut en Europe avoir un comportement plus respectueux envers les travailleurs qui nous font bouffer et qui construisent tous les biens de consommation dont nous jouissons.

En ce moment, la croissance de la Chine ou de l'Inde grimpe. Mais est-il honnête de dire qu'on y vit mieux qu'avant? Je ne crois pas. Est-il honnête de citer les USA comme exemple à suivre? Je ne crois pas non plus.

Je pense qu'il faille arriver à trouver un bon compromis dans notre pays pour réconcilier les socialistes avec les libéraux. Les deux peuvent marcher de pair mais il faut consentir à des efforts des deux côtés. Si on penche à fond d'un côté ou de l'autre on perd la démocratie.

Les militants alter-mondialistes pour qui j'ai beaucoup de respect on planché sur un grand nombre de solutions mondiales mais on les prend toujours pour des hippies idéalistes et on les fait taire à coup de matraque alors que leurs idées sont tout à fait respectables.

Nos parents nous on laissé un monde plus pourri et plus crados que celui qu'ils avaient trouvé en arrivant. Voulez-vous vraiment faire pareil avec vos enfants? Alors allez-y! Marchez sur votre voisin pour arriver plus loin que lui! Affamez le peuple et c'est une véritable bombe qui va péter! Combien de civilisations en ont fait les frais!

Les Américains ont déjà payé un lourd tribu pour leurs excès avec les attentats du 11 septembre. Vous voulez un monde comme celui-là vous? Moi non.

La mondialisation, l'Europe... ok mais il ne faut pas laisser le monde entre les mains des grandes compagnies pétrolières (par exemple). Le libre échange ne peut fonctionner qu'à partir du moment ou il respecte les règles de la concurrence et des règles sociales permettant aux travailleurs de bouffer à leur faim et d'avoir un toit. Même dans la France d'aujourd'hui ce n'est pas le cas! C'est pour cette raison que tant de monde est en colère. Personne ne va manifester pour le plaisir de secouer des drapeaux ou de casser du CRS (à part les cons et il y en a bien quelques uns).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notdeaf.com
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptyDim 2 Avr à 21:19

Mais vois tu Electron Libre, Guillaume comme moi même nous respectons tout à fait ce que tu dis car nous partageons ces idées (enfin pour Guillaume je crois, mais je ne peux pas parler en son nom...). Mais nous sommes néanmoins plus réalistes et surtout plus honnetes envers certains faits. Par exemple le fait de reconnaitre qu'il n'y a pas QUE quelques cons dans les manifestations, mais beaucoup, et le fait de remarquer que beaucoup de jeunes qui bloquent les manifestations sont des gosses de la gauche caviar (et eux la précarité ils connaissent pas, mais foutent les étudiants qui eux connaissent la précarité (comme les boursier) dans la merde...alors qui sont ceux qui se battent pour le social là, hein ?). Et j'en des tas d'autres exemples.

Ce que je veux dire, c'est qu'il faut effectivement lutter, mais il faut lutter intelligemment, et bloquer les facs est totalement stupide car le gouvernement comme le parlement n'en ont rien à foutre des manifestations comme de grêves, et cela se voit avec le président et le conseil constitutionnel qui ont approuvé le CPE! Vous ne comprennez pas que c'est l'Elysée qu'il faut aller bruler pour faire changer les choses, plutot que d'ennuyer ceux qui sont les premiers touchés par les problème spour lesquels vous dites lutter... Pour lutter, il faut lutter contre ceux qui ont déclenché les problèmes, et c'est pas le pauvre boursier de 18 ans avec des parents prolétaires qui gagnent chacun le SMIC qui en est la source...alors réagisson, REAGISSEZ, vous qui vous dites combattre conter tant d'injustice! Battez vous contre les bonnes personnes, insurgez vous si ça vous plait, mais laissez ceux qui veulent vivre comme ils l'entendent le faire, et je trouve normal que les forces de l'ordre doivent intervenir en conséquence devant les facs (je pense ici aux incidents devant la sorbonne).

Les évènements pendant les manifestations ne sont pas dus qu'aux CRS...enfin quoi, vous croyer franchement que ça les amuse de se taper, à 10 conter 100, si c'est pas moins... Tous les CRS ne sont qu'une image de la force de l'Etat, c'est à dire rien du tout si jamais le peuple décide unanimement de se soulever, mais uniquement pour le bien de tous! Ici ce sont des actes qui disent lutter contre des oppresseurs mais ces actes nuisent aux opprimés...Ah elle est belle votre action!

A votre place je reverrai tout de même la définition de tout ça... Pardon je me suis un peu emporté au cours de ce petit post, mais très honnetement, regardez et posez vous deux petite minutes certaines questions... SI vous voulez aller foutre la merde à l'Elysée ou à Matignon, je suis avec vous, si vous voulez faire chier des étudiants qui veulent travailler (parce qu'ils ont pas le choix, eux sont touchés par la précarité!), alors je ne vous soutiens plus, et même je vous combattrai! Au nom de ces jeunes qui sont eux touchés par la précarité... C'est toujorus facile de se battre contre un problème qui ne nous touche pas, mais en général on vise toujours les mauvaise personnes... What a sad world we have... Aussi bien dans ceux qui nous gouvernent que dans ceux qui sont gouvernés, personne ne veut mieux qu'un autre...

Je suis grandement contre le libéralisme Electron libre, je n'aime pas ce système de concurrence et d'écrasement de l'autre pour son profit personnel, parce que je pense que chacun de nous ne vit qu epour les autres, et non pour soi. Mais il faut savoir être réaliste, et NOUS VIVONS dans un monde libéral, alors plutot que de lutter inutilement contre, essayons plutot d'y émettre des nuances positives afin de l'améliorer, ce sera déjà pas mal du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayrik
Bavard
Mayrik

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 23/12/2005

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptyMer 10 Mai à 11:53

Citation :
Sulrun
A votre place je reverrai tout de même la définition de tout ça...
OK... Revoyons quelques définitions.


Citation :
Guillaume
Ou tout simplement ce sont des personnes qui sont conscientes dans le monde où elles vivent; qu'elles ne se cachent pas derrière des principes utopiques et simplistes
Citation :
Utopique

Chimérique, illusoire, irréalisable : par exemple des services publics efficaces, un Etat économe des deniers publics, un impôt équitable. Prétendre réaliser l'utopie relèverait donc d'un manque de réalisme rédhibitoire ou d'une perversion surréaliste. N'étaient-ce pas ces trublions de mai 68 qui demandaient : "soyez réalistes : exigez l'impossible" ? A présent que l'ère de la rationalité et du pragmatisme est heureusement advenue, on est enfin débarrassé de ces scories idéologiques. Il n'est pourtant pas aussi assuré que l'on puisse ainsi congédier l'étymologie du mot et son histoire, ignorer par exemple que "utopie" signifie étymologiquement "d'aucun lieu", et que le mot a été créé, au XVIe siècle par Thomas More, pour brosser le tableau d'une société idéale. Dire que ce qui, aujourd'hui relève de l'utopie, ne trouvera jamais un commencement de réalisation, relève alors de l'interprétation et d'une conclusion plutôt hâtive, n'en déplaise au Chroniqueur économiquement correct et consorts. Il y a lieu de conduire une réflexion sur le possible et l'impossible, sur les conditions et la légitimité de leur détermination a priori, ce qui, certes oblige à remettre en cause la définition consacrée par l'usage actuel, mais ouvre en revanche sur une réflexion riche et féconde. Qui peut assurer que l'utopie d'aujourd'hui ne nourrira pas la réalité de demain, et qu'il ne faut pas "vouloir l'impossible pour réaliser tout le possible" ?
[définition aimablement proposée par Bernard Berthelot, professeur de philosophie].

Essai de glossaire néo-libéral
Citation :
Idéologique

Sans rapport avec la réalité. S'oppose à réalisme, pragmatisme. Assurer à chacun un logement décent, des soins de qualité, une éducation correcte est idéologique. Laisser croupir les pauvres dans des taudis, leur refuser l'accès aux soins, leur dispenser une éducation au rabais, les abrutir de télévision est réaliste.

Essai de glossaire néo-libéral
En gros, on peut dire que ceux qui ont une vision simpliste sont ceux qui se contentent de la soupe que le libéralisme, par l'intermédiaire des médias, leur propose.


Citation :
Guillaume
principes utopiques et simplistes [tout le monde il est bien, tout le monde il doit être a égalité]
Citation :
Egalitarisme

Doctrine visant l'égalité par nivellement des couches les plus favorisées. Ce terme, à connotation péjorative, exclusivement utilisé par la droite pour déconsidérer la gauche, est révélateur à nombre de titres. Il est révélateur en ce que le locuteur se place non du côté de celui qui veut s'élever, mais de celui qui craint qu'on l'abaisse. Il est révélateur en ce qu'au lieu de penser au nécessaire dont est privé celui qui aspire à l'égalité (toit, santé, éducation, retraite), ce même locuteur appréhende pour le superflu (golf, véhicule 4x4, caviar, Seychelles) dont il s'imagine qu'on va le priver. Il est révélateur en ce qu'il établit un lien – alors qu'on ne le lui demande même pas ! - entre la richesse des uns et la pauvreté des autres. Il est révélateur en ce qu'il lui apparaît moralement nécessaire que certains soient récompensés dans l'exacte mesure où d'autres sont punis. Celui qui prononce le mot égalitarisme pense : "C'est bien beau d'être heureux, encore faut-il que les autres ne le soient pas".

Essai de glossaire néo-libéral
Peut-être disposes-tu d'un 4x4 ? Cela, je ne le sais pas... mais ce dont je suis sûr, c'est que tu peut régulièrement manger à ta faim (il arriverait sinon un moment ou tu vendrais ton ordinateur pour manger). Ton point de vue révèle un nombrilisme qui atteint malheureusement beaucoup de gens prenant leur cas pour une généralité.


Citation :
Sulrun
Mais nous sommes néanmoins plus réalistes et surtout plus honnetes envers certains faits.
Citation :
Guillaume
ce monde est dominé par les USA et bientôt par la Chine et l'Inde; que ce monde EST LIBERAL;
Citation :
Sulrun
Mais il faut savoir être réaliste, et NOUS VIVONS dans un monde libéral, alors plutot que de lutter inutilement contre (...)
Citation :
Rationnel, Rationalité

Tout ce qui est conforme aux aspirations et aux priorités du pouvoir néo-libéral. Il est rationnel de : promouvoir prioritairement les profits, de couper les budgets des administrations, de faire primer les impératifs financiers sur les priorités sociales. La rationalité s'oppose généralement au "coeur" qui, lui, est encore à gauche, mais surtout nostalgique et... irrationnel.
[texte aimablement proposé par Paul Laurendeau, du Canada].

Essai de glossaire néo-libéral
Citation :
Pragmatique

Dans le langage moderne, qui recherche l'utilité et l'efficacité. Par glissement de sens, qui prend les choses telles qu'elles sont et ne cherche pas, au nom des idéologies, à les changer. Par exemple, une usine qui pollue exige d'énormes investissements pour être propre. Mais pourquoi exiger cela de ses propriétaires, qui risqueront alors de la transférer vers des cieux plus cléments ? On est donc pragmatique, on ne lui impose rien. Les ouvriers ont le S.M.I.C. en salaire et le cancer en prime.

Essai de glossaire néo-libéral
Ce recours à l'argument "réalisme" est très fréquent chez ceux qui défendent l'ordre établit. Mais le pire, c'est que c'est quasiment le seul !
Citation :
Inéluctable

Terme utilisé par les néo-libéraux pour signifier que les changements en cours qu’ils dirigent actuellement ne peuvent pas être évités et qu’il ne sert à rien que le peuple ignare essaye de s’y opposer.
[Définition aimablement par Philippe Veyrat].

Essai de glossaire néo-libéral
A mon avis, le peuple ignare est celui qui ne s'oppose pas au libéralisme tel qu'il existe actuellement ! Heureusement que notre pays ne s'est pas toujours conformé à ce qu'une minorité voulait lui imposer... c'est peut-être aussi et surtout pour ça que j'aime la France.
Citation :
Exception (française)

La France, par rapport aux pays étrangers, est une triste exception. Secteur public pléthorique (et inefficace), réglementation tatillonne (kafkaïenne), impôts et prélèvements confiscatoires. Elle doit marcher dans le bon sens car on ne peut avoir raison contre tous. Voire ! Au XVIe siècle, la France chrétienne s'est alliée aux Infidèles et a fait échec à Charles Quint. Au XVIIe siècle, durant la guerre de Trente ans, la France catholique s'est alliée aux hérétiques suédois contre les puissances catholiques, et l'Empereur a cédé. A partir de 1789, la France a défié l'Europe monarchique, et, au XIXe siècle, les principes révolutionnaires ont sapé les gouvernements d'Ancien Régime. Dans les années 30 du XXe siècle, la France, sur le continent, était un des rares pays à ne pas avoir sombré dans la dictature de droite. Les régimes de cette espèce ont fini dans le sang, l'opprobre ou le ridicule. De tout temps, des Français (Ligueurs, Dévots, Emigrés, fascistes, aujourd'hui ultralibéraux) n'ont vu dans leur pays qu'un clou qui dépasse et qu'il faut enfoncer à coups de marteau.

Essai de glossaire néo-libéral


Deux définitions de plus en bonus.
Citation :
Marchés

Autre nom de Dieu. Il ne faut pas perdre leur confiance en commettant des péchés, le premier étant de les nier. Ils sont la seule forme d'existence, contrairement à la démocratie, qui n'est qu'épiphénomène. Autre nom des marchés : les investisseurs. Lieu de culte : la Bourse. Desservant paroissial : Jean-Pierre Gaillard. Prédicateur de Carême : Jean-Marc Sylvestre. Confesseur : Alain Minc. Grand Inquisiteur : Denis Kessler. Primat des Gaules : Ernest-Antoine Seillière de la Borde. En entrant à la Bourse, on trempe la main dans une cuvette emplie d'euros et on se signe en disant : "Au nom de la Plus-Value, des Dividendes et du Cash-Flow, Amen".

Essai de glossaire néo-libéral
Citation :
Mondialisation

Processus par lequel un maximum de richesse est concentré en un minimum de mains, au détriment d'un maximum de gens. Mondialiser, c'est agrandir le gâteau plutôt que partager les richesses : à l'issue de la mondialisation le riche a droit à deux louches de caviar au lieu d'une, le pauvre à deux épluchures de pomme de terre plutôt qu'à une de carotte.

Essai de glossaire néo-libéral
Voilà pour les définitions.
-------------------------------------------------
Citation :
Sulrun
Je pense que le post de Guillaume relate bien les évènements...
Ah bon ??? 7 lignes, 2 photos. Tu n'as pas dû participer à beaucoup de manifestations si tu crois qu'elles se limitent à ça. Si tu as regardé les infos sur France 2, le lendemain de la manifestation du 28 mars, tu as dû te dire que de nombreuses vitrines avaient été saccagé... alors qu'en réalité, comme je l'ai dit dans mon témoignage, cet évènement ne dura que quelques minutes... ce qui est très peu en comparaison de la manifestation qui dura plusieurs heures.

Citation :
Sulrun
Je pense Mayrik que tu te montes facilement la tete avec certains préjugés consitant à dire que nous avons tous des DROITS, mais sans en mesurer les devoirs!
Préjugés ??? Mon témoignage s'appuie sur un vécue... j'y étais. Je pense que c'est toi, si tu appuis ton jugement sur quelques photos, qui te construit des préjugés. Ces photos me rappellent les centaines de photos de voitures brûlées pendant la soirée du 16 mars. Certains ont probablement préjugé qu'une grande quantité de voitures avaient été brûlées ce soir là... mais y étant, je peut témoigner qu'il n'y en eu que deux. Il faillit y en avoir une troisième, mais une discussion amicale entre manifestants permis de se mettre d'accord sur le fait qu'il était inutile d'en brûler une troisième. En ce qui concerne les droits et devoirs, sache que de nombreuses personnes accomplissent leur devoir, sans avoir en retour les droits auxquels elles peuvent légitimement prétendre. De plus si tu consultes l'article 35 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1793, tu verras que l'insurrection est un devoir de citoyen.

Citation :
Sulrun
les manifestants ne respectent que peu de choses
Et c'est toi qui parle de préjugés ??? Je t'encourage donc, pour reprendre tes propos, à te poser deux petite minutes certaines questions...


Citation :
Sulrun
Ce que je veux dire, c'est qu'il faut effectivement lutter, mais il faut lutter intelligemment (…). Vous ne comprennez pas que c'est l'Elysée qu'il faut aller bruler pour faire changer les choses (…).je trouve normal que les forces de l'ordre doivent intervenir en conséquence devant les facs (je pense ici aux incidents devant la sorbonne).(…) SI vous voulez aller foutre la merde à l'Elysée ou à Matignon, je suis avec vous
. Sache que le 16 mars, nous avions l'intention de pousser jusqu'à l'Assemblée. Cependant, quand nous sommes arrivés à Sèvre Babylone, nous y avons trouvé une rangée de CRS nous barrant le passage devant… une rangée de CRS nous barrant les rues de gauche… une rangée de CRS nous barrant la rue de droite… quelle solution ? Rebrousser chemin !!? C'est tout de même un comble. Ensuite, concernant ce qui s'est passé le soir même sur la place de la Sorbonne, je peux te dire, pour avoir chialé et avoir faillit gerber plusieurs fois à cause des lacrymaux, que les CRS firent beaucoup de zèle. En effet, la plupart d'entre nous occupions pacifiquement la place… ce qui n'empêcha pas les CRS de nous repousser violemment. A propos des évènements de cette soirée, j'ai enregistré, le lendemain à la télé, un gros mensonge diffusé par les médias. En effet, j'entendis à la télé que les CRS avaient protégés les pompiers qui étaient là pour éteindre l'ancienne librairie de la Sorbonne (qui ne contenait pas de livres, puisqu'en attente de l'aménagement du nouveau propriétaire : un vendeur de fringue). Eh bien, c'est faux. Ce qui gêna le plus les pompiers furent probablement les lacrymogènes que les CRS lancèrent massivement. De plus, j'ai entendu plusieurs manifestants proposer leur aide aux pompiers, et l'un d'eux s'activa à aménager un passage afin que les pompiers puissent travailler efficacement. Tu dis qu'il faut lutter intelligemment, et tu nous invites à brûler l'Elysée et à saccager Matignon !? Mais dans ce cas là, il faut forcément affronter les CRS… en as-tu conscience ? Personnellement, je préfère ce que fit le CNU à France Bleue Isère. Cela dit, je n'élimine pas l'option d'actions plus radicales si Chirac et son gouvernement fantoche persistent à jouer la surdité.


Joli mois de mai…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptyMer 10 Mai à 18:03

Mayrik je commence à en avoir marre de te répéter d'areter les LIENS! ILS SONT INTERDITS, ET TU N'Y FAIS PAS EXCEPTION! Alors aretes immédiatements, tout autant que tes insultes basses et sans intéret. Pour le reste je répondrais plus tard, sinon je risque d'etre trop virulent après les deux posts que je viens de voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anne
Bavard


Nombre de messages : 24
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/05/2006

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptyJeu 11 Mai à 23:37

juste pour donner mon point de vue sur les manifestations anti-CPE et leurs dérapages:je voudrais dire que les dérapages sont essentiellement dus à des voyous venus de banlieue pour assouvir leur soif de violence et je ne mâche pas mes mots; ils ont une rage contre les centrevilistes, contre le pouvoir central et contre tout ce qui leur rappelle leur misérable condition (etre parqués dans des guettos), qu'ils n'ont plus trouvé que ce moyen d'expression.il ne s'agit ni de les justifier ni de les accabler de tout, mais soyons objectifs, quel intérêt a un CRS de casser la gueule d'un manifestant?sérieusement, tout ce qu'il veut c'est rentré chez lui!!avez-vous les images de ces CRS qui se prennent des bancs, des pavés...dans la gueule, et de ces jeunes qui avouent sans hontedevant la caméra des journémlistes qu'ils sont la uniquement pour casser du flic!!
Ces manifestations ont été une honte pour chacun d'entre nous, enfin c'est mon point de vue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anne
Bavard


Nombre de messages : 24
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/05/2006

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptyJeu 11 Mai à 23:53

j ai lu avec attention le témoignage de mayrik(j'espere que ça s'écrit bien comme ça) et je le trouve tout bonnement scandaleux!que croit-il, que la liberté des citoyens est de pouvoir , meme non armé, défier les forces de l'ordre sans attendre de représailles!que veut-il?que lees policiers n'encadrent pas la manifestation?Ce pauvre enfant de quinze ans arrété par les mechants policiers!c'est trop facile!que sait-il de cet adolescent, croit-il que les flics vont s'amuser à arreter n'importe qui pour le plaisir?
qu'il nounlies pas que la liberté s'arrête là où commence celle des autres!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erpat
Langue pendue
Erpat

Nombre de messages : 204
Date d'inscription : 12/09/2005

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptySam 13 Mai à 15:30

Ayant enfin lu dans son intégralité ce témoignage bien écrit, il faut l'avouer, voilà ce que j'en retiens:
Mayrik raconte son experience vécue, que je trouve un peu partisan, mais toujours est il que selon le point de vue manifestant/anti-manifestant il y aura nécéssairement divergence un peu à la manière de "vous appelez résistants ce que d'autre appelle terroristes".
Sur les heurs ou la provocation incombés à la police, je pense qu'il faut garder à l'esprit un problème de fond:la police ne pouvait se permettre un renouveau des emeutes de banlieues, ce qui explique en partie cette volonté de cloisonner les manifestants en groupe moins importants, mais également cette tension.
N'étant pas à la manifestation néanmoins, je ne peux pas toutefois saisir pleinement la reponsabilité des violences.

Citation :
"... mais y étant, je peut témoigner qu'il n'y en eu que deux. Il faillit y en avoir une troisième, mais une discussion amicale entre manifestants permis de se mettre d'accord sur le fait qu'il était inutile d'en brûler une troisième."


C'est ça qui prête un peu à sourire, pour moi le simple fait de bruler les voitures de gens qui n'ont rien demandé est condamnable. Tout le monde n'a pas forcément une bonne assurance...Aucun saccage ou violence ne peut être légitimé par une quelconque concertation. Ca n'est pas à des étudiants manifestant de decider qui va souffrir financièrement de leur revendications de même qu'il ne leur appartient pas de bloquer les non manifestant dans leurs études, leur travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anne
Bavard


Nombre de messages : 24
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/05/2006

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptyLun 15 Mai à 0:27

je trouve Erpat tres gentil dans son commentaire sur le temoignage de mayrik.Ce type est une honte pour la jeunesse française, il ne vaut pas mieux que ceux qui brûlaient les voitures, sauf que lui regardait sans bouger et en se disant dans son fort intérieur:"c'est bien les jeunes, continuez!!".Moi j'appelle ça un crétin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulrun
Modérateur
Sulrun

Nombre de messages : 1140
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptyLun 15 Mai à 9:51

Anne, garde ton sang froid, et reste polie s'il te plait. Nous sommes là pour débattre, pas pour se disputer Wink Trouve des mots dérivés pour faire comprendre ton idée correspondant au dernier mot que tu as dit Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anne
Bavard


Nombre de messages : 24
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/05/2006

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptyMar 16 Mai à 10:20

je m'excuse auprès des membres de ce "forum", mes pensées ont dépassées mes gestes.Je vais donc reformuler cette dernière: c'est tout simplement scandaleux de tenir un discours pareil.J'espère que c'est assez claire.Merci à Sulrun de m'avoir mise sur le droit chemin Wink cela ne se reproduira plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
electronlibre
Modérateur
electronlibre

Nombre de messages : 147
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/12/2005

A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik EmptyMer 17 Mai à 15:32

Chers amis attention aux dérives, insultes et tout le fourbi!
Nous sommes depuis quelques mois dans une période de radicalisation des visions politiques alors essayons de nous comporter un peu à contre-courant.


Ici sur ce forum les gens de droite et les gens de gauche s'écoutent et se respectent et réfléchissent aux motivations de chacun. Insulter la partie adverse lorsqu'on n'est pas d'accord sur un point de vue équivaut à une impasse car dans notre pays il y aura toujours une droite et toujours une gauche (sans parler des différences d'opinion au sein de ces deux groupes). Il sera donc toujours impossible d'avoir le dernier mot. La seule solution pacifique passe par la discussion, l'écoute, et le compromis.

Pour rétablir l'équilibre entre les deux camps anti et pro manifestants je dirai qu'il faut admettre le juste milieu: il y a des exactions autant parmi les forces de l'ordre que les manifestants avec une loi communes à la majeure partie des manifestations: un prêté pour un rendu. Donc il y a des casseurs fanatiques révolutionnaires en herbe parmi les manifestants, il y a des casseurs des cités "venus pour foutre le waï et détrousser le passant". Mais il y a aussi des policiers en civil qui déclenchent des émeutes pour mettre fin à ces manifestations et des arrestations sommaires pour l'exemple. Ca s'est toujours vu et ça se verra encore. Rien ne sert de nier l'évidence au nom d'une lutte partisane, une surenchère pour avoir le dernier mot.

La meilleure des choses qu'on puisse faire et la seule qui soit utile c'est d'éviter que de telles manifestations aient lieu en réformant le syndicalisme (le démarginaliser) et en étant plus à l'écoute des aspirations du monde du travail pour qu'il y ait une meilleure justice sociale pour les employés et une plus grande sérénité chez les patrons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notdeaf.com
Contenu sponsorisé




A propos du témoignage de Mayrik Empty
MessageSujet: Re: A propos du témoignage de Mayrik   A propos du témoignage de Mayrik Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A propos du témoignage de Mayrik
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Débattre : forum du MLC :: DEBATTRE :: QUESTIONS D'ACTUALITE-
Sauter vers: